jeudi 25 février 2021
Accueil | Nos régions | CAMPAGNE AGRICOLE 2017-2018 : Grogne des distributeurs des intrants agricoles de proximité

CAMPAGNE AGRICOLE 2017-2018 : Grogne des distributeurs des intrants agricoles de proximité

Les membres du groupement des importateurs et distributeurs agrées des intrants agricoles du Mali (GIDAIM) étaient face à la presse le 3 Juillet dernier à la Maison de la presse. La conférence était animée par le président du groupement M.Sinaly B Traoré en présence de la 1ère vice-présidente Mme Soumaré Fatoumata, du secrétaire général M Sidi Diabaté et Alpha Cissé.
Créé par le récépissé numéro 0912G-B à la date du 9 Novembre 2016, le groupement des importateurs et distributeurs agréés des intrants agricoles du Mali (GIDAIAM) est composé d’une vingtaine de sociétés et d’entreprises évoluant dans le domaine de l’agriculture. L’objectif du groupement est de faire la promotion des distributeurs des intrants agricoles de proximité et de défendre les intérêts de ces membres.
L’objectif de cette conférence était d’informer l’opinion nationale et internationale sur la vie du groupement mais aussi d’évoquer les manœuvres destructives des distributeurs de proximité orchestrées par l’actuel ministre de l’agriculture. Selon le président du groupement M. Sinaly B Traoré, la création de ce groupement est venue suite à la déclaration du président de la République tenue à Baguineda demandant au ministre d’assainir le secteur agricole afin que l’histoire de l’engrais frelaté ne se répète plus.
C’est dans ce contexte de la promotion de la qualité qu’une vingtaine d’entreprises se sont données les mains pour concrétiser la volonté du président de la République.
Aujourd’hui, la campagne agricole 2017-2018 peine à démarrer, faute aux manœuvres machiavéliques de l’actuel ministre de l’agriculture qui a choisi ses entreprises pour la distribution des intrants agricoles à la violation flagrante des textes. Le ministre se base sur l’ancienne lettre qui ne concerne que la campagne agricole 2016-2017. Aujourd’hui le ministre est dans la logique de détruire les distributeurs des intrants agricoles du groupement et met en chômage les 200 personnes que le groupement emplois au détriment de ses 15 entreprises.
Le groupement demande au président de la République son excellence Ibrahim Boubacar Keita de s’impliquer davantage sur la gestion des fonds alloués à l’agriculture. Aujourd’hui le ministre de l’agriculture veut détruire des entreprises et provoque le chômage qui est source de l’insécurité grandissante que le pays déjà.
Diam Wagué LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Tombouctou: 40 Jeunes formés à la prévention et la résolution pacifique des conflits

  Les 6 et 7 janvier, la Maison des jeunes de Tombouctou a abrité une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils