lundi 22 octobre 2018
Accueil | Société | Zakat el fitr : C’est obligatoire de s’en acquitter

Zakat el fitr : C’est obligatoire de s’en acquitter

Lorsque le Ramadan touche à sa fin, les musulmans se trouvent devant une obligation pour finir ce mois sacré, qui est de s’acquitter de la zakat el fitr. En effet, la zakat el fitr est une «sunna» donc il est une obligation sur tous les musulmans hommes, femmes et les enfants, mais faite par le chez de famille. La zakat el fitr est une aumône légale qui permet la purification, le complément du jeûne du mois de Ramadan et il est obligatoire pour tous les jeûneurs afin de se purifier et compléter l’immense récompense du mois bénit. 

Cette zakat doit être versée par chaque tuteur musulman (père de famille), pour lui et pour tous les musulmans qui sont à sa charge, pauvres s’ils sont pauvres, sa femme, ses enfants à bas âge ou qui n’en ont pas les moyens, ses filles jusqu’à ce qu’elles se marient ou soient demandées au mariage, ses épouses (même si elles sont riches, ses domestiques et ses marâtres et tantes si elles sont pauvres….

Pourquoi zakat?

Les Savants ont donné plusieurs raisons à propos du caractère obligatoire de cette aumône. Certains disent qu’elle constitue une aide pour les pauvres et les nécessiteux. Et elle permet de prendre en charge leurs besoins pendant le mois de Ramadan, de leur donner les moyens de célébrer  dignement  la fête en compagnie des autres musulmans. D’autres affirment que cette zakat a pour but d’expier les erreurs ou mauvais agissements qui ont été durant ce mois bénit.

Le Prophète Mahomet (PSL) a institué le zakat al fitr afin de purifier le jeûneur des propos vains et indécents et de couvrir les besoins des pauvres en nourriture ou en vêtements le jour de la fête du mois de carême… Elle sert ainsi à purifier le jeûne du fidèle musulman de tout ce qu’il avait commis comme petites fautes durant ce mois. Ce, afin de subvenir aux besoins du pauvre ce jour de fête et répandre la joie autour de nous… De ce fait, celui qui s’en est acquitté avant la prière, c’est un impôt accepté. Mais celui qui s’en est acquitté qu’après la prière, n’a fait que donner  une aumône comme n’importe quelle autre aumône.

Quand s’acquitter du  zakat?

Le messager d’Allah a ordonné que la zakat soit donnée avant que les croyants ne se rendent à la prière. Mais lui-même a donné ses zakat à la veille de la fête.

Certains vont  jusqu’à dire que cette charité peut être donnée à tout moment pendant la période de Ramadan, mais pas après la prière de la fête.

Avec quoi s’acquitter de la zakat ?

Beaucoup de gens pensent que c’est avec seulement le mil. Mais c’est non ! On peut le faire avec le riz, le maïs, le blé, le haricot, la datte, etc. Il est même possible de verser de l’argent aux organisations caritatives islamiques qui se chargent de collecter des fonds. Selon l’Imam Oumar Koïté, ces organisations  distribuent ensuite les fonds le plus tôt que possible  afin de pouvoir subvenir à temps aux besoins de ceux qui sont en droit d’en bénéficier.

Zénébou Maïga : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Dans le Centre du Mali : «Situation sécuritaire toujours préoccupante », selon Jean Pierre Lacroix

Devant le Conseil de Sécurité du vendredi dernier, le Chef des opérations de maintien de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *