mardi 19 février 2019
Accueil | Société | Violation de la liberté de presse : La radio Renouveau FM fermée pour « incitation à la révolte »

Violation de la liberté de presse : La radio Renouveau FM fermée pour « incitation à la révolte »

Sur décision n°0214 du Gouverneur du District de Bamako, en date du 1er août 2018, la station de notre confrère Alou Dramane Koné, Président de la Maison de la Presse du Mali, a été fermée jusqu’à nouvel ordre. Une mesure motivée, selon la décision du Gouverneur du District, par soi-disant propos d’incitation à la révolte du chroniqueur Ras Bath dans son émission de la nuit du 31 juillet au 1er  août 2018. «Le Maire de la Commune VI et le Directeur de la police sont chargés, chacun en ce qui lui concerne, à l’exécution correcte de la présente décision», apprend-on à l’issue du communiqué rendant publique la mesure frisant, en tout état de cause, la violation de la liberté de la presse dans notre pays. Affaire à suivre, nous y reviendrons dans nos prochaines éditions.

Mahamadou Yattara

Rédaction

Voir aussi

Financement du Programme d’infrastructures économiques : Le secteur privé malien exige ses conditions

Sous l’égide du Président du Conseil National du Patronat du Mali (CNPM), Mamadou Sinsin Coulibaly, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :