dimanche 23 septembre 2018
Accueil | Santé | VALORISATION DU LAIT LOCAL : Bientôt une unité laitière à Bamako

VALORISATION DU LAIT LOCAL : Bientôt une unité laitière à Bamako

Grâce à une subvention de l’État à travers le programme présidentiel d’urgences sociales d’une valeur de 660 millions de F CFA et à l’apport personnel des éleveurs et producteurs laitiers, la Coopérative des professionnels de la filière lait (PROFILAIT) disposera dans quelques mois d’une unité laitière pour la transformation du lait local.

Cette usine qui sera bâtie sur une superficie de 2.276 m2 est le fruit des efforts conjugués des producteurs de lait regroupés au sein de PROFILAIT. Le dispositif laitier est de 600 millions de litres et il est très peu collecté et transformé. Face à cette situation préoccupante, le gouvernement, à travers le département de l’Elevage et de la Pêche et les acteurs de la filière lait, a élaboré la stratégie de valorisation du lait cru local qui vise, entre autres, l’augmentation de la production et de la productivité de nos animaux, la collecte et la transformation du lait. La mise en place de cette unité laitière, capable d’assurer une meilleure transformation et accessibilité du lait et des produits laitiers aux consommateurs, cadre parfaitement avec cette stratégie. Mme Kané Rokia Maguiraga, ministre de l’Elevage et de la Pêche, s’est rendue le lundi 9 avril sur le site dédié à la construction de cette unité sise en commune II du District de Bamako, dans la zone industrielle.
Elle est venue s’enquérir de l’état du site d’implantation de ladite unité.
La réalisation de cette unité laitière qui entre dans le cadre du programme présidentiel d’urgences sociales, permettra, selon le ministre de l’Elevage et de la Pêche, de booster la production et la transformation du lait, d’améliorer le revenu des producteurs laitiers et la contribution du sous-secteur de l’élevage au développement de notre pays. Mme Kané Rokia Maguiraga a salué ce geste qui cadre parfaitement avec la vision du président de la République, Ibrahim Boubacar Kéita, qui ne ménage aucun effort pour appuyer ce sous-secteur. Le chef du département de l’Elevage a conclu en disant qu’une synergie d’action entre l’État, le secteur privé et les partenaires permettra de diminuer de façon drastique les importations de lait et de produits laitiers et d’améliorer la disponibilité de ces produits à partir de l’élevage.
Pour le président de la Chambre d’agriculture du district de Bamako, Sanoussi Bouya Sylla, la mise en place de cette unité est l’accomplissement d’un rêve de tous les producteurs et éleveurs du Mali. Au nom de la coopérative PROFILAIT, il a remercié le département en charge de l’Elevage et particulièrement le ministre Mme Kané Rokia Maguiraga pour son implication personnelle dans l’accomplissement de ce projet. La réalisation de cette unité permettra aux producteurs de valoriser leurs produits laitiers et d’améliorer leurs revenus, a-t-il indiqué.
Mamadou DOLO
dolo@journalinfosept.com

Djibril Coulibaly

Voir aussi

SANTE : « On peut guérir du SIDA, mais on ne guérit pas du VIH ! »

Spécialiste des maladies infectieuses au CHU du Point-G, enseignant à la Faculté de médecine et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *