lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | Trucage des résultats du premier tour de la présidentielle à Douentza : Le Préfet de la Commune rurale de Diamtodji mis en demeure par les populations

Trucage des résultats du premier tour de la présidentielle à Douentza : Le Préfet de la Commune rurale de Diamtodji mis en demeure par les populations

Selon les informations qui nous sont parvenues, les Habitants de la Commune rurale de Diamtodji, dans le cercle de Douentza, Région de Mopti, ont contraint le Préfet de ladite localité administrative à revenir sur sa décision de procéder au trucage des résultats du premier tour de la présidentielle de leur circonscription électorale.

Le premier tour de l’élection  présidentielle a eu lieu, le dimanche 29 juillet dernier, à l’échelle nationale. Au moment où nous mettions sous presse, tout le Peuple attendait les résultats de l’Administration Territoriale devant être transmis à la Cour Constitutionnelle.

Cependant, les tractations postélectorales évoluent tant bien que mal à Bamako et à l’intérieur du pays où il y a eu lieu le vote. Les tentatives de vol des voix et/ou de protestations et de dénonciation dominent l’actualité électorale. C’est du moins ce qui s’est passé dans le Cercle de Douentza, à en croire notre source. Selon l’information à notre possession, dans la Commune rurale de Diamtodji, les populations ont fait régner l’ordre et la discipline le jour du vote. Et ils ont pu contraindre le Préfet à afficher les bons résultats. Toujours d’après les détails de ladite info, il est établi qu’ «après les décomptes, l’URD était en tête (avec 1610 voix) contre RPM (1415 voix) ». « Mais, à l’affichage des résultats au Cercle de Douentza, le RPM a été donné vainqueur (avec 1211 voix) contre l’URD (1204). Informée de la situation, une Délégation de la Commune de Diamtodji s’est rendue sur place à Douentza (220 km en aller et retour) avec tous les documents originaux et ont exigé à ce que soient affichés les vrais résultats issus des urnes. Le Préfet voulait résister, mais, vu la détermination de cette Délégation, ce représentant de l’Etat, après avoir feuilleté ses documents, déclara que c’était une erreur et il est revenu au tableau faire afficher le bon résultat avec URD en tête».

Notons que, pour l’instant, toutes  nos tentatives de contacter le Préfet en guise de recoupement requis ont été sans succès.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

Soutenu par leurs camarades de Yirimadio-Missabougou, les jeunes de Missabougou ont bloqué l’accès au pont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :