mercredi 13 décembre 2017
Accueil | Société | Tombouctou et Taoudenit : Enfin, les autorités intérimaires installées

Tombouctou et Taoudenit : Enfin, les autorités intérimaires installées

Après plusieurs reports, l’installation des autorités intérimaires dans les Régions de Tombouctou et Taoudenit ait finalement eu lieu. Les autorités maliennes ont procédé à leur installation, hier 20 avril 2017, à Tombouctou. Selon le principal contestataire de cette mise en place des autorités intérimaires, le Comité de la justice dans l’Azawad (CJA), l’installation a été faite sans leur consentement.  

 

Boubacar Ould Hamadi et Hamoudi Ould Sidy Ahamed sont désormais les Présidents des autorités intérimaires des Régions de Tombouctou et de Taoudenit. Il s’agirait pour eux d’assurer la transition dans ces deux villes afin de permettre la mise en œuvre des travaux de Désarmement, de démobilisation et de réinsertion (DDR), l’un des points saillants de l’Accord d’Alger pour la paix et la réconciliation nationale au Mali.

C’est hier, jeudi  20 avril, qu’une forte Délégation venue de Bamako a procédé à leur installation. La Délégation était composée du Haut Représentant du Chef de l’État pour la mise en œuvre de l’accord, des Ministres de la Réconciliation nationale ; de la Décentralisation et du Représentant de la médiation internationale. Certains Responsables des deux Régions y ont aussi pris part.

Plusieurs fois reportée, l’installation des autorités intérimaires à Tombouctou et Taoudenit est désormais un acquis pour le gouvernement malien et la médiation internationale. Encore un pas de plus franchi par le nouveau gouvernement d’Abdoulaye Idrissa Maïga. Mais, il faut dire que, selon le Chargé de communication du CJA, Hamatta Ag El mahdi, joint par nos confrères du Studio Tamani, cette installation qui n’a pas pris en compte leurs doléances «peut cas même créer éventuellement  des  problèmes dont le CJA ne sera pas responsable».

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Rentrée des Cours et Tribunaux : Les agitateurs de rue dans le collimateur du Procureur Général !

Dans son réquisitoire à l’occasion de l’audience solennelle de la rentée des Cours et Tribunaux …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *