lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | Syndicalisme : Khéfing Kanté banni de toute activité syndicale de l’UNTM ?

Syndicalisme : Khéfing Kanté banni de toute activité syndicale de l’UNTM ?

Le Bureau Exécutif national du Syndicat des Travailleurs des Administrations d’État (SYNTADE), en sa session extraordinaire, a suspendu Khéfing Kanté, désormais ex-Secrétaire Général de la Section de l’Administration Générale, de toute activité syndicale. 

Cette décision pour non respect des textes de la centrale syndicale, selon les syndicalistes, a été entérinée lors du 13econgrès ordinaire du SYNTADE avec à l’appui le retrait de Khéfing Kanté de la Commission syndicale des discussions sur la loi de prévention et répression de l’enrichissement illicite.

Khéfing Kanté, précédemment Secrétaire Général de la Section de l’Administration Générale, a été exclu des activités syndicales rattachées à l’Union Nationale des Travailleurs du Mali (UNTM). C’est la décision  qui ressort d’une session extraordinaire tenue au mois de novembre dernier dont nous avons copie de la déclaration officielle. Ladite décision était réservée en sursis en attendant un règlement à l’amiable au 13econgrès du SYNTADE. Cependant, elle a été entérinée par le congrès suite aux constats de la gravité des faits reprochés à Khéfing Kanté.

En effet, selon la décision, il est reproché à l’intéressé des graves actes de violations de la règle syndicale qui s’inscrivent dans la rubrique des fautes lourdes. À savoir : le travail fractionnel ; la divulgation des délibérations du Bureau Exécutif National du SYNTADE en sa réunion de vendredi 9 novembre 2018 par voie de presse ; le refus d’exécution des décisions de la hiérarchie syndicale relative à la gestion de la crise de renouvellement du mandat syndical de la  CMSS (Caisse malienne de sécurité sociale). La goutte d’eau qui a fait déborder le vase a été la mise en place du Bureau du Comité syndical de la CMSS. Ayant constaté le non-respect des textes, il a été demandé de reprendre la mise en place de ce Bureau. Toute chose qui a déflaté Kéfing Kanté dans sa tentative d’imposer le Secrétaire Général  sortant dudit comité syndical avec l’appui de la Direction Générale de la CMSS au lieu du choix du personnel. Du coup, il s’est mis dans une sorte de rébellion contre ses Responsables hiérarchiques. Ce, selon les syndicalistes, en multipliant des actes de calomnie, de mensonges et d’injures proférés contre le Secrétaire Général du SYNTADE et de l’UNTM, premier Responsable moral de ces deux structures. S’y ajoutent les dérapages dans la prise des mesures ne relevant pas de la compétence d’un Superviseur des opérations électorales en matière de renouvellement des mandats. Et surtout le rejet du choix libre de l’Assemblée Générale de la CMSS sur le mode de scrutin.

C’est ainsi que, réuni en session extraordinaire, le Bureau Exécutif du SYNTADE a suspendu Khéfing Kanté de toute activité ou responsabilité syndicale. Il est remplacé au niveau de ses différents services par son Adjoint.

Pis, le SYNTADE a retiré  Khéfing Kanté de la Commission syndicale  des discussions sur la loi de prévention et répression de l’enrichissement illicite.  À  la suite du 13econgrès ordinaire du SYNTADE, une correspondance, dont une copie est déposée à notre Rédaction a été adressée au Ministre du Travail, de la Fonction Publique, Chargé des Relations avec les Institutions lui informant de la décision. Est-ce à dire que désormais Khéfing Kanté est banni de toute activité syndicale affiliée à l’UNTM via SYNTADE et la section de l’Administration générale ?

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pourtant accusé de pédophilie : Zié Sanogo acquitté par la Cour d’Assises

Né vers 1975 à Sikasso, fils de Mamadou et de Mariétou Sanogo, Technicien comptable, Zié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :