lundi 25 septembre 2017
Accueil | Sports | Sports de combat : Le « Sambo » une nouvelle discipline voit le jour au Mali à travers Me Gaoussou Sidibé

Sports de combat : Le « Sambo » une nouvelle discipline voit le jour au Mali à travers Me Gaoussou Sidibé

Le Sambo une discipline Russe dont les pères fondateurs sont au nombre de trois. A savoir : Spiridonov (le plus ancien promoteur russe de Sambo), Oschepkov (deuxième expert qui complète ‘’la lutte libre’’) et Kharlampiev (qui complètera la ‘’lutte libre’’ de Oschepkov). Cette discipline historique Russe est désormais dans notre pays grâce à Maître Gaoussou Sidibé, un entraineur confirmé d’arts martiaux. Il a bien voulu nous accorder un entretien sur les contours de cette nouvelle discipline. Lisez plutôt.
Le Sursaut : Vous êtes de retour d’un tournoi, on peut savoir de quoi il s’agissait ?
Pr Gaoussou Sidibé : C’était une formation de stage au Maroc qui concernait la formation des formateurs par des experts Russes. Et on avait cinq formateurs qui avaient quitté la Russie pour le Maroc car le Sambo n’étant pas très connu ici en Afrique, il fallait un nombre conséquent d’experts pour mieux expliquer et démontrer aux participants les règles de ce sport.
Pouvez-vous nous dire deux mots sur cette discipline ?
Pr Gaoussou Sidibé : Le Sambo est une discipline Russe. Et il existe certaines particularités entre le Sambo et les autres disciplines des arts martiaux. Sauf que pour celles-ci on trouve toujours un seul père fondateur alors que le Sambo en compte trois. Tous ces trois pères fondateurs sont spécialisés chacun d’un autre art. Ainsi, le Sambo regroupe en son sein toutes les autres disciplines, que ça soit la lutte, la boxe, le judo… Et il existe plusieurs sortes de Sambo. Dont le ‘’Sambo sport’’ qui est basé spécialement sur la lutte comme le judo. Il constitue un combat continu jusqu’à ce que l’adversaire s’avoue vaincu mais cette fois avec des coups de pied, de poing, et même des coups de tête et c’est ça qui fait le Sambo combat. Il existe aussi le ‘’sambo sels décence’’ pour les militaires, et le sambo démonstration.
Le sambo est une discipline qui cherche à être olympique. Sa pratique est structurée et sanctionnée par des règles comme toute autre discipline. Par exemple dans le Sambo on peut prendre les coups de son adversaire d’une manière sans qu’on ne soit évanouit mais c’est interdit de frapper l’adversaire dans le sexe.
Le premier pays Africain qui a instauré la pratique du Sambo chez lui est le Maroc avant d’organiser chez lui le championnat d’Afrique.
Pour la promotion de cette discipline au Mali quelles sont vos perspectives ?
Me Gaoussou Sidibé : je souhaite que cette discipline se développe au Mali pour plusieurs raisons. D’abord, cela permettra à notre pays d’acquérir une discipline sportive d’avenir, ensuite de multiplier des infrastructures ou salles d’arts martiaux pour sa pratique et surtout de renforcer ses relations historiques avec la Russie, dont le Sambo est originaire. Et cela pourra être l’occasion pour la Russie d’envoyer des experts au Mali pour former nos sportifs et nos militaires, car le sambo est pratiqué par l’armée Russe.
C’est pourquoi, je lance un appel à toutes les bonnes volontés de soutenir cette discipline, qui renferme de nombreuses autres disciplines d’arts martiaux.
Par Safiatou Coulibaly LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

PRESIDENCE DE LA FEMAFOOT : Les ambitions du candidat Salaha Baby pour le sport roi au Mali

La course pour l’élection à la présidence de la Fédération malienne de football est lancée. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *