lundi 16 janvier 2017
Accueil | International | Sommet de Bamako: Des journalistes et des techniciens de RFI, invités et tous frais payés par Abdoullah Coulibaly
abdoullah-coulibaly

Sommet de Bamako: Des journalistes et des techniciens de RFI, invités et tous frais payés par Abdoullah Coulibaly

Les envoyés  « très spéciaux » de RFI pour le sommet de Bamako ; est le titre de l’article du journal panafricain « La lettre du Continent » pour expliquer comment des journalistes de RFI se sont fait inviter « tous frais payés » par le Président de la commission d’organisation du sommet, Abdallah Coulibaly. Nous vous livrons in extenso le contenu de l’article.

Deux journalistes animateurs de RFI (Radio France Internationale) ont fait des pieds et des mains auprès d’Abdallah Coulibaly, le Président du comité national d’organisation du sommet Afrique-France (CNOSAF), pour se faire inviter tous frais payés au sommet Afrique-France de Bamako, rebaptisé sous le titre pompeux de « sommet de Bamako pour la paix et l’émergence » (13 et 14 janvier). Emmanuel Bastide, animatrice de l’émission 6 milliards de voisins a ainsi demandé et obtenu que ses billets d’avion « en vols directs » Paris-Bamako-Paris, celui de son technicien, tout comme leur hébergement dans un hôtel « sécurisé » de la capitale malienne soient pris en charge. Elle s’est engagée, en retour, à réaliser sur place deux magasines diffusables les 12 et 13 janvier sur les ondes de la « radio du monde ». Son collègue Alain Foka s’est également engagé pour deux émissions. L’une consacrée à « la jeunesse », l’autre annoncée comme  «  plus politique ». Alain Foka a décoché deux billets d’avion et la prise en charge de son hébergement et de celui de son technicien. Dans un mail dithyrambique du 30 décembre 2016, dont la lettre du continent a pris connaissance, l’animateur du « débat africain » sur RFI loue Abdallah Coulibaly pour sa prodigalité et en profite pour plaider la cause de trois télévisions camerounaises, son pays d’origine : Vox Africa, Ubiznews et Equinox Tv. Du coup, ces trois télévisions ont été « invitées » à Bamako par le Président du CNOSAF.

NB : Les titre et sous-titre sont de la Rédaction !

Mohamed Dagnoko : LE COMBAT

NEIMATOU COULIBALY

Voir aussi

sommet-afrique-france

Sommet Afrique-France : Pourquoi les questions monétaires sont-elles un tabou ?

Ces jours-ci, on a manifesté à Abidjan, Dakar et ailleurs contre les ‘’survivances’’ du franc …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *