mercredi 20 mars 2019
Accueil | Société | Signature de convention ANPE-UJMMA : Une enveloppe de 10 millions pour la période 2019-2021

Signature de convention ANPE-UJMMA : Une enveloppe de 10 millions pour la période 2019-2021

Cette convention vise à créer une synergie d’actions entre les deux structures pour la promotion de l’emploi des Diplômés et former en arabe. Concrétiser par la remise d’un chèque géant de 10.000.000 de francs CFA par le Chef de Cabinet du Ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction Citoyenne, Cheick Oumar Coulibaly, au Président de l’Union des Jeunes Musulmans du Mali (UJMMA), Macky Bah, en présence du Directeur Général de l’ANPE, du Coordinateur des Chefs de quartiers de Bamako et plusieurs autres invités. La cérémonie a eu lieu, hier, jeudi 14 mars 2019, dans la salle de conférences du carrefour des jeunes.

Par cette convention, l’ANPE s’engage à contribuer à la formation des membres de l’UJMMA, à appuyer l’UJMMA dans la formation des formateurs sur des modules sur le renforcement des capacités des membres l’UJMMA dans les Communes, Cercles et Régions en vue de faciliter leur insertion, comment contribuer à l’organisation des sessions de formation dans les corps de métiers (BTP, Aviculture, Pisciculture, en particulier dans la restauration, la transformation des produits agro-alimentaires), contribuer à la prise en charge des frais de formations professionnelles et d’insertion (coupe et couture, teinture, transformation agro-alimentaire, fourniture de kits), associer l’UJMMA à des missions de sensibilisation, d’information, de communication, de formation et d’insertion.

L’emploi des jeunes en général au Mali constitue une préoccupation majeure. Mais celui concernant les Diplômés et formés en langue arabe semble très sensible et préoccupant. Le taux de chômage particulièrement élevé chez ces jeunes arabophones pourrait représenter, si l’on n’y trouve pas remèdes, une sérieuse menace pour la stabilité sociale dans notre pays. La cérémonie a été marquée par une séance de lecture du Saint Coran accompagnée des mots de bienvenue du Représentant du Maire de la Commune III, plus une intervention du RECOTRADE pour magnifier l’engagement des initiateurs. Le Coordinateur des Chefs de quartiers de Bamako a salué la réalisation de cette initiative en concluant ses propos par cet adage : «J’ai fini, j’en suis content et heureux, mais mes enfants n’ont pas fini, cela veut dire que tu n’as pas commencé». Ensuite, c’est le Président de l’UJMMA qui a pris la parole pour exprimer sa satisfaction; car, cette convention est faite suite à celle signée avec l’APEJ. Le Président de l’UJMMA a insisté sur un fait: «Grâce à l’ANPE, nous, Arabophones, notre statut va changer ; car, nous étions considérés comme si nous étions des locataires dans notre propre pays». Pour marquer la fin des interventions, le Directeur de l’ANPE dit que sa structure s’occupe de tous les demandeurs d’emploi. Les groupes cibles variés constitués de jeunes et de moins jeunes et cela, l’Union nationale des jeunes musulmans en regorge une frange importante dans toutes les Régions. C’est fort de ce constat que l’ANPE et l’UJMMA, dans le souci de conjuguer leurs efforts pour la réalisation de leurs programmes respectifs, ont décidé de conjuguer leurs efforts à travers un partenariat gagnant-gagnant.  Et la cérémonie a pris fin par la remise du chèque géant de 10 millions de francs CFA à l’UJMMA.

Mahamadou Yattara : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

SORTIE DE RAS BATH A BAGUINEDA : Un débat franc, sincère à bâton rompu avec le public

Samedi 9 mars 2019, les jeunes de Baguinéda Piéni ont accueilli le guide du CDR …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :