lundi 10 décembre 2018
Accueil | Politique | Second tour du scrutin présidentiel : Les partisans de Soumaïla Cissé avertissent…

Second tour du scrutin présidentiel : Les partisans de Soumaïla Cissé avertissent…

Des messages de mise en garde de dénonciation de l’achat de consciences, de fraudes massives et de bourrages d’urnes. Tels sont les avertissements forts lancés, le samedi dernier, par plusieurs centaines de marcheurs à Bamako, aux organisateurs de l’élection présidentielle dont le  premier tour a eu lieu le 29 juillet dernier sur fond de toutes sortes de motifs de contestations.

 Après la validation des résultats qualifiés de  «frauduleux» du premier tour, déroulé le 29 juillet dernier, par le verdict sans recours de la Cour Constitutionnelle, la crise de confiance, entre les détenteurs de l’appareil électoral et la classe politique dont l’opposition semble de plus en plus difficile. Après des conférences de presse, des meetings pour réagir suite aux résultats du premier tour du scrutin présidentiel, le Collectif des 18 candidats contestataires  ont tenté maintenir la pression sur le Gouvernement pour une élection libre et transparente.

En effet, à l’appel de Soumaïla Cissé, Chef de file de l’opposition, candidat de la Plateforme Ensemble Restaurons l’Espoir, plusieurs manifestants ont battu le pavé, le samedi dernier, dans le centre-ville de Bamako. De la place de la Liberté à la Bourse du travail, les manifestants lançaient des  avertissements fermes. «Non à fraude électorale; Non à l’achat de consciences; Non aux bourrages d’urnes; Nous voulons une élection présidentielle transparentes». Plusieurs associations de la société civile, des Chefs politiques et organisationnelles ont pris part à ladite manifestation. Selon Soumaïla Cissé, cette marche s’inscrit dans un cadre démocratique et du respect du choix de tout un chacun. Elle vise à  mettre en «Garde les autorités contre la fraude et les irrégularités qui ont émaillé le premier tour de l’élection présidentielle » et exige «la transparence et le respect de la voix du Peuple ». Soumi demande à ce qu’il soit banni toutes fraudes afin que les résultats puissent être à la portée de tous et incontestables.

Seydou Konaté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Marche du FSD et du Cofop : Tiébilé met en garde Soumeylou

Une forte Délégation de Religieux a été reçue au siège du Front pour la Sauvegarde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :