vendredi 21 septembre 2018
Accueil | Politique | Scrutin présidentiel du 29 juillet 2018 : Modibo Kadjoké, candidat de l’APM-Maliko

Scrutin présidentiel du 29 juillet 2018 : Modibo Kadjoké, candidat de l’APM-Maliko

Modibo Kadjoké a été désigné porte-étendard du parti l’Alliance pour le Mali, le 23 juin, lors de la session extraordinaire du rassemblement. Marié et Chef de famille, Modibo Kadjoké, comme tout Malien qui le souhaite, ambitionne aussi de diriger le Mali dans le but de faire part aux citoyens ses capacités politique à le redresser. Maintenant, la question est d’arriver à convaincre l’électorat qui fait déjà face à plus d’une vingtaine d’autres candidats de taille. 

Modibo Kadjoké, né en 1962, à Ségou, est un Homme politique malien. Il est titulaire d’une Maîtrise en Droit Privé de l’École nationale d’Administration (ENA) de Bamako. Après l’obtention de ce Diplôme, il a été successivement Directeur du Fonds Auto-renouvelable pour l’Emploi (FARE) et Directeur de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes (APEJ).

Militant et Responsable au Congrès national d’initiative démocratique (CNID), Modibo Kadjoké a été nommé Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle dans le Gouvernement de Cissé Mariam Kaïdama Sidibé, le 6 avril 2011, sous le Régime d’Amadou Toumani Touré.

Il a créé son propre parti Alliance Pour le Mali (APM-Maliko) après avoir démissionné du CNID en novembre 2013 pour des raisons de divergences de visions.

Pas de carrière politique très riche comme celle de certains de ses conquérants, mais l’Homme choisi du APM-Maliko se dit conscient des défis auxquels fait face le pays et veut lui apporter sa touche si l’électorat malien le lui accorde.

Ainsi, l’Alliance Pour le Mali (APM-Maliko) fait partie de la course pour la conquête du siège présidentiel dont le 1er tour est prévu pour le 29 juillet prochain avec à sa tête Modibo Kadjoké. Ses militants, à l’unanimité, ils lui ont porté leur confiance  pour représenter le parti.

Pour l’occasion, le Bureau Politique National a invité tous les militants du parti, ses alliés et sympathisants, à se mobiliser pour la victoire de leur candidat le jour du scrutin.

Pour rappel, il sera dans la course avec 23 autres prétendants, dont une femme et le Président sortant, Ibrahim Boubacar Kéïta, candidat à sa propre succession.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

CHEICK TIDIANI SANGHO DEMISSIONNE DU z : Le « Soleil levant » se couche à Bakaribougou

Le retrait de ce militant dévoué à la cause du parti de Me Mountaga Tall …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *