mardi 21 août 2018
Accueil | Politique | Scrutin présidentiel 2018 : Hamadoun Touré, un Ingénieur dans la course

Scrutin présidentiel 2018 : Hamadoun Touré, un Ingénieur dans la course

Hamadoun Touré est candidat à l’élection présidentielle du 29 juillet prochain. Il  est titulaire d’une Maîtrise d’Ingénierie électrique de l’Institut Technique de l’Electronique et des Télécommunications de Leningrad, ex-URSS, et d’un Doctorat de l’Université d’Electronique, des Télécommunications et d’Informatique de Moscou. Le candidat à la recherche du fauteuil présidentiel polyglotte. Il parle couramment français, anglais, russe et espagnol. 

Le candidat de l’alliance KAYIRA Hamadoun Touré est un haut fonctionnaire international de 64 ans. Il a débuté sa carrière professionnelle au Mali en 1979 où il a acquis de riches expériences dans l’industrie des satellites en tant que Directeur Technique de la première station terrienne internationale du pays avant d’intégrer le Programme d’assistance et de développement d’Intelsat  (premier fournisseur mondial de services de télécommunications par satellite) en 1985. Plus tard, en 1994, il est nommé Directeur du Groupe Afrique et Moyen-Orient.  Deux ans après, en 1996, il prend la place de Directeur Général d’Afrique d’ICO Global Communications, société de téléphonie par satellite dont il a continué de diriger les activités jusqu’en 1998.

Directeur du Bureau de Développement des Télécommunications de l’Union internationale des télécommunications (UIT) de 1998 à 2006, il est élu Secrétaire Général de cette même Agence onusienne en janvier 2007 puis réélu pour un second mandat de quatre ans en octobre 2010. Il occupait ce poste  pendant huit ans, le  premier Subsaharien a assumé cette fonction.

De 2015 à 2017, il est Directeur Général de Smart Africa, une agence de  partenariat réunissant dix pays d’Afrique subsaharienne (Mali, Burkina Faso, Sénégal, Gabon,  Kenya, Rwanda, Ouganda, Côte-d’Ivoire, Soudan du Sud et Tchad) pour réduire la fracture numérique entre la Région et le reste du monde. Au jour d’aujourd’hui, il en est le Directeur Exécutif. L’objectif de l’agence est d’impulser une nouvelle dynamique à ce projet panafricain en lui permettant de lever 300 milliards de dollars US pour connecter à Internet cette partie du  continent.

Ainsi, après quatre décennies au service de la Coopération internationale et des TIC, Hamadoun Touré a souhaité mettre son expérience au service de son pays, le Mali. Membre de l’Alliance Kayira officiellement lancée à Bamako le 30 décembre 2017, il est le candidat déclaré pour l’élection présidentielle du 29 juillet 2018 de ce mouvement politique qui ambitionne de fédérer différentes sensibilités de l’opposition du pouvoir en place.

Toutefois, il lui reste à convaincre les Maliens à l’issue de la campagne électorale qui a commencé depuis le 7 juillet dernier de devenir Président de la République.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

LE VERITABLE PERDANT DE L’ELECTION PRESIDENTIELLES : La démocratie malienne

Chassez le naturel, il revient au galop, dit le proverbe. Voilà bien un adage qui …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *