mardi 11 décembre 2018
Accueil | Société | Route de Nara : La revendication des populations locales rentre dans une phase active

Route de Nara : La revendication des populations locales rentre dans une phase active

La jeunesse de Nara a décidé de prendre ses responsabilités en coupant l’accès aux communes rurales de Mourdiah, Goumbou, Dilly et Nara-ville. Les jours de foire, plusieurs dizaines de véhicules quittant la ville de Nara pour les  marchés hebdomadaires dans les communes de l’intérieur et en partance à Bamako sont souvent bloqués.  Suite à l’intervention du Préfet du Cercle de Nara, la route a été libérée après avoir affirmé que des actions sont en cours pour trouver une solution. 

En 2016, dans la perspective des dernières élections présidentielles, les hautes autorités nationales avaient rassuré les populations.  Le financement du projet de construction de la route était acquis et le début des travaux a été annoncé pour avril 2017. Mais jusqu’à présent, rien.

Ce combat n’est pas à son début. En mai 2018, le Collectif des Ressortissants du Cercle de Nara avait tenu une Assemblée Générale dans le cadre des travaux préparatifs de la plateforme en cours pour porter la voix des populations du terroir. La seule chose qui tient unanimement à cœur à tous les Narois, c’est le bitumage de la route Kwala-Mourdiah-Nara, longue de 188 km, dont le démarrage des travaux était annoncé pour avril 2017. Selon les manifestants, le financement du projet avait également été déclaré disponible par les autorités. Alors, les Habitants du Cercle de Nara se  disent  surpris de n’avoir rien vu encore comme début d’exécution des travaux.

Aujourd’hui, les jeunes veulent montrer leur ras-le-bol et ont décidé de prendre leur destin en main. La question de la route a fait l’objet d’un débat à l’Assemblée Nationale en vue de la ratification de l’Accord de prêt ordinaire, signé à Washington, depuis le 17 avril 2016, entre le Gouvernement du Mali et la Banque Islamique de Développement (BID) pour le financement partiel du projet de construction de cette route de Kwala-Mourdiah-Nara. Le texte a été défendu devant les élus de la nation par le Ministre de l’Équipement, des Transports et du Désenclavement, Mme Traore Seynabou Diop.

Pour la Ministre, la réalisation de cette route vise à assurer le désenclavement intérieur et extérieur du pays et va contribuer à la croissance économique par l’accès du Mali aux ports mauritaniens. Elle ajouta aussi que les travaux de ce tronçon, long de 188,25 km, démarreront en avril 2017 et seront réalisés sur une période d’exécution de 2 ans. Elle a précisé que la route est financée à plus de 72 milliards de FCFA par l’État malien et les Bailleurs de fonds.

En  avril 2017, le candidat IBK à Nara a été accueilli par le slogan suivant : «Voter IBK pour sauver la Démocratie malienne,  vive le RPM pour le développement du cercle de Nara ». Les populations de cette localité ont estimé qu’IBK est leur espoir. Mais tout le monde crie au désenchantement, à une déception totale de ce Régime d’IBK. Affaire à suivre !

Mahamadou YATTARA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Morcellement des parcelles publiques à Ouenzindougou : La population montre les muscles

Face au phénomène de morcellement des espaces publics qui prend de l’ampleur, les populations de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :