jeudi 23 novembre 2017
Accueil | Politique | Recrutement de 750 élèves Sous-officiers: Le point de la situation du concours direct au titre de l’année 2017

Recrutement de 750 élèves Sous-officiers: Le point de la situation du concours direct au titre de l’année 2017

Pour mettre fin à la polémique crée par l’organisation du concours direct de recrutement de 750 élèves Sous-officiers au titre de l’année 2017, le ministère de tutelle donne sa version. Est-ce suffisante ?
En application des dispositions de l’arrêté n°2017-1850/MSPC-SG du 09 juin 2017, modifié, portant ouverture d’un concours direct de recrutement de 750 Elèves Sous-officiers de Police au titre de l’année 2017, et de la décision N° 1757/DGPN-DPFM du 04 juillet 2017, portant création de la Commission d’organisation dudit concours, la situation à mi-parcours des préparatifs dudit concours est la suivante :
Le 06 octobre 2017, la Commission d’organisation a élaboré un formulaire d’engagement sur l’honneur. Ledit formulaire sera renseigné par chaque candidat, pour des besoins d’enquête de moralité pendant tout le processus (jusqu’à la phase du stage probatoire). Elle a établi un chronogramme qui s’étend du 1er novembre 2017 au 18 janvier 2018.
La sous-commission réception, dépouillement et vérification des dossiers de candidatures, a reçu au total dix mille cinq cent quatre-vingt-trois (10 583) dossiers.
Au terme des travaux de dépouillement et de vérification, trente-cinq (35) dossiers ont fait l’objet de rejet, pour diplômes non conformes ou non homologués, attestations de travail et relevés de notes).
Le 11 octobre 2017, la liste de dix mille cinq cent quarante-huit (10 548) candidats a été affichée dans les différents chefs-lieux de région et dans le District de Bamako, pour permettre à la sous-commission de recenser les éventuelles réclamations des candidats.
Les dispositions sont en cours pour la vérification de l’authenticité des diplômes, attestations, permis de conduire auprès du Centre National des Examens et Concours, du Centre de Traitement des Données d’Etat Civil (CTDEC) et la Direction Nationale des Transports.
C’est dire que c’est seulement à la suite des vérifications et la réussite aux différentes épreuves et visites que seront proclamés les résultats définitifs. La liste précédemment publiée a été établie seulement aux fins de vérifications d’irrégularité dans les dossiers fournis ou d’omission.
Zantigui Diarra avec www.securite.gouv.ml

Djibril Coulibaly

Voir aussi

BATAILLE POUR LA MAIRIE DU DISTRICT : Pourquoi le RPM ne doit pas espérer…

Les chances du parti RPM à conquérir la mairie du district de Bamako sont largement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *