mercredi 18 juillet 2018
Accueil | Important | RECONCILIATION NATIONALE : Comment le ministère d’El Moctar « arnaque » les partenaires du Mali
????????????????????????????????????

RECONCILIATION NATIONALE : Comment le ministère d’El Moctar « arnaque » les partenaires du Mali

Il n’y a pas que les réfugiés et ces tas de morts qui sont les seules victimes de la crise malienne. Les partenaires techniques et financiers en ont font aussi les frais. Au ministère de la Réconciliation, c’est un célèbre réseau de mafieux qui serait mis en place pour les besoins de la cause : arnaquer les partenaires du Mali qui sont engagés pour la réconciliation, socle d’une paix durable.

Le cerveau de ce mal est l’un des chargés de mission au ministère de la Réconciliation qui serait en complicité avec la direction des finances et du matériel de tutelle. On le fera appeler Mister X en attendant de finir nos investigations. Il est l’homme à tout faire du ministre Mohamed El Moctar. L’on rapporte que tout passe par lui au département. Il n’est pas que chargé de mission, il joue aussi le rôle de conseiller et celui de l’attaché du ministre, bien que ces postes soient déjà occupés
En somme, Mister X jouit d’un « plein pouvoir ». Au ministère, on le craint et ses décisions sont plus vite exécutées que celles du secrétaire général. Dans les coulisses, on l’appelle « Omniprésent », car il intervient sur tous les dossiers et il a la possibilité d’introduire n’importe qui chez le ministre et il est surtout doué en affaires. Il est promoteur d’une station et détient plusieurs marchés du même ministère sous le label de sociétés écrans.
L’une des plus récentes « arnaques » du ministère de la Réconciliation nationale orchestrée par ce chargé à la mission date de quelques semaines seulement. Nous sommes dans la région de Gao. Une rencontre de sensibilisation sur la paix est financée à coût d’une trentaine de millions par l’ONG allemande GIZ. Cette rencontre financée au profit de la localité de Bourem sera délocalisée à Bamba.
Premier acte qui a éveillé les soupçons sur le détournement flagrant de fonds qui a couronné cette rencontre. Après délocalisation de la rencontre qui devait accueillir 350 participants, la rencontre n’a enregistré qu’une centaine. Elle (la rencontre) n’a non plus enregistré la présence d’aucune autorité locale, ni administrative ni politique. Pourquoi ? Allez y savoir. Quand-même, sur la liste de présence, l’ONG partenaire s’est félicitée du nombre complet, mais fictif, des participants.
Comment ça se fait ? Nous avons cherché à savoir ! Il nous revient de sources bien introduites de la localités de Bamba que le fameux chargé de mission du ministère de la Réconciliation nationale aurait traité cette énième arnaque avec un homme connu de tous pour sa moralité douteuse.
Il ne vit que de coup bas Nord du Mali. Mahamane Haïdara, est un ancien combattant du mouvement Gandakoye. Ce dernier, indiquent nos sources, était chargé de la communication et de la restauration de la rencontre. Il est un « homme de confiance » de notre chargé à la communication pour tripatouiller des fonds de la sorte ! Pauvre population de la localité des habitants qui ne comptent que sur ses rencontres pour enterrer la hache de guerre entre ethnies.
On se rappelle, il y a quelques mois, sous l’ex-ministre de la Réconciliation Zahabi, de telles choses s’étaient produites. D’aucuns pensent que ça même été une raison fondamentale du départ précipité de l’homme de Zahabi. Même s’il a été casé aujourd’hui quelque part, il s’avère crucial de signaler que des rencontres allant à réconcilier les Maliens tiennent au cœur au président de la République.
Nous y reviendrons !
Dougoufana Keita LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Présidentielle 2018 : Les Religieux vers une consigne de vote unique ?

Dans un enregistrement vocal circulant actuellement à travers les réseaux sociaux, le Guide spirituel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *