lundi 10 décembre 2018
Accueil | Société | Rapatriement des Maliens de la Libye : 140 de nos compatriotes regagnent le bercail

Rapatriement des Maliens de la Libye : 140 de nos compatriotes regagnent le bercail

Toujours dans la synergie d’actions entre le Gouvernement du Mali à travers son Département des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine et l’OIM, un nouveau contingent de 140 de nos compatriotes a regagné Bamako dans la nuit du 28 août dernier. Nos frères ont été accueillis par Salif Sidibé, représentant le Ministre, au centre d’hébergement.

Dans la série de rapatriements de nos compatriotes en détresse en Libye, le retour au bercail se poursuit toujours. En ce mois d’août, un contingent de 140 de nos compatriotes a regagné le pays très tard dans la nuit du mardi 28 au mercredi 29 courant, vers les 2 H du matin. Sur le territoire national, le système n’a pas changé. À l’accueil, à l’aéroport, la maison des Maliens de l’Extérieur en Commune VI du District de Bamako était la destination pour l’hébergement durant les 72 heures qui suivent de leur arrivée. À ce niveau, la restauration et les soins de routine sont garantis par le Gouvernement. À cela s’ajoute une autre mesure permettant à nos rapatriés de regagner leurs zones d’origine. D’autres dispositifs de réinsertion sont prévus toujours par le Département  de tutelle et ses partenaires.

Parlant de la nature de ce contingent, 136 de nos compatriotes vivaient en famille à Tripoli et ses environs. 4 autres provenaient des centres de détention. Il y avait parmi eux deux malades, dont une, mentalement. Il y avait également 17 enfants, et deux bébés. Ils sont désormais sous contrôle de l’État malien. Selon Salif Sidibé, d’autres rapatriements sont en vue dans les prochains mois.

Mohamed BELLEM : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Morcellement des parcelles publiques à Ouenzindougou : La population montre les muscles

Face au phénomène de morcellement des espaces publics qui prend de l’ampleur, les populations de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :