mercredi 20 juin 2018
Accueil | Santé | Ramadan et santé : Les bienfaits du jeûne pour notre organisme

Ramadan et santé : Les bienfaits du jeûne pour notre organisme

Mois de Ramadan est une éducation spirituelle. Il constitue également une nette occasion d’améliorer notre hygiène de vie. En plus, le jeûne est, par substance, une pratique qui renferme des multiples avantages spirituels et constitue un facteur de purification.  Il est un moyen efficace de nettoyage du cœur, de l’âme et du corps. Son action bénéfique s’exercice à trois niveaux tels que le physique, psychique et spirituel.

En effet, le jeûne n’est pas une simple privation alimentaire ; mais, l’observation d’un ensemble cohérent de prescriptions d’ordre alimentaire, physique, spirituel et moral qui affecte le comportement de l’individu et transforme les habitudes de la communauté. Il est aussi et surtout l’expression de la soumission à Dieu qui dit, d’après le Prophète Mohamed (PSL): «Toutes les bonnes actions des descendants d’Adam sont récompensées de dix à sept cents fois leur mérite, sauf la patience, pour laquelle Je décide la récompense Moi-même. Or, la patience, c’est le jeûne ».

Ses bienfaits sur la santé

Lorsque nous jeûnons, nous mettons notre corps au repos. Il n’y a plus d’efforts digestifs, mécaniques, nerveux ; l’organisme économise alors beaucoup d’énergie. Cette énergie sera utilisée pour les réfections tissulaires ou les purifications. Les bienfaits du jeûne sur la santé ont été démontrés par la Science. En adoptant pour la faim, la soif et le jeûne pendant des heures, on s’adonne à un exercice qui consiste à entrainer son corps à la constance. En plus, le jeûne donne à l’organisme un repos profond. Ce qui constitue des bienfaits reconnus par la médecine moderne et dont les avantages se sont manifestés dans l’amélioration de la santé de l’homme. En outre, le jeûne  permet de nettoyer  les intestins, régénère l’estomac, débarrasse le corps des produits résiduels et libère la corpulence.  Selon Docteur Moussa Traoré, les avantages  du jeûne sont multiples. Cela, tant sur le plan spirituel, que social et physique. S’agissant des rapports sociaux, l’expérience a monté que le Ramadan apporte un souffle nouveau à la société. «Il accoutume la communauté à l’union, l’organisation et éveille en elle la charité. Les Hommes  font preuve de générosité à l’endroit de leurs prochains, de la bienveillance et de la compréhension », renchérit le prêcheur Daouda Cissé.

L’organisme absorbe chaque jour  une quantité d’aliments qui  sollicite continuellement les  poches, les glandes et enzymes digestives, ainsi que l’ensemble des cellules  des intestins. Et un repas de la normale ou équilibré demande entre 10 à 13 heures de digestion. Ce qui signifie qu’entre le petit déjeuner, le déjeuner du midi, le dîner du soir et les différents aliments durant la journée, l’organisme passe son temps à travailler et sans repos. Dans l’ensemble, le corps passe tout son temps dans une digestion continuelle. Le simple jeûne de la nuit ne suffit pas à parfaire l’assimilation des nutriments, l’élimination des toxines, la régénération des tissus. C’est ce qui permettra de s’effectuer naturellement l’autorestauration de l’organisme. Notre surconsommation alimentaire notoire sous nos latitudes est plus chargée d’additifs cachés et nocifs  qui participent  à cette  intoxication et contribuent à renforcer les surcharges inutiles dans l’estomac, alors que le jeûne permet à l’organisme de se nettoyer en profondeur, autant sur le plan physique, que psychique. Cependant, le jeûne est imposé uniquement aux personnes en bonne santé. Afin de prévenir les éventuels dysfonctionnements  physiques, il y a lieu de mentionner les étapes où le jeûne n’est pas conseillé. C’est, par exemple, pour les malades d’ulcère de l’estomac ; femme en état de grossesse ou allaitement ; diabète de type1, etc. Selon  notre Docteur, il est toujours nécessaire en cas de maladie de voir d’abord un médecin si toutefois vous pouvez jeûner ou pas.

Zénébou Maïga : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

CONSEILS DIETETIQUES ET NUTRITIONNELS POUR UN BON RAMADAN : Les recommandations de Dr. Mariko Modibo, endocrinologue, diabétologue, nutritionniste

Le ramadan de cette année a débuté le mercredi 16 mai 2018 et se poursuivra …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *