mercredi 26 juin 2019
Accueil | INTERVIEWS | Proposition de création de la Fédération des Etats du Sahel et Autour du Sahel: Voir plus loin que le G5 Sahel et son extension au G7 Sahel

Proposition de création de la Fédération des Etats du Sahel et Autour du Sahel: Voir plus loin que le G5 Sahel et son extension au G7 Sahel

Lettre ouverte en ligne adressée aux Présidents des pays membres du G5 Sahel, aux partenaires du G5Sahel, à l’Algérie, à la Libye, aux candidats à la présidentielle au Mali, au Président du Mali, aux Premiers Ministres du Mali et du Niger, au Ministre du Plan du Niger, aux Points focaux du G5 Sahel, au CSA, au Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, au Ministre de la Réconciliation Nationale, au Ministre de la Défense, au Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile, au CNCA, aux partis politiques, à tous les Nigériens, à tous les Maliens, à tous les Partenaires (ONU/MINUSMA, BARKHANE, …) et aux médias.

Etant Ressortissant de la zone Sahel, de Père Malien et de Maman Nigérienne, et membre de la société civile, je suis heureux de constater que des riches Programmes d’Investissements Prioritaires (PIP) aient été proposés lors de la rencontre, du 6 décembre 2018, du G5 Sahel, à Nouakchott en Mauritanie.

Cette rencontre a regroupé les Chefs d’État du G5 Sahel et les partenaires.

Mais au-delà des programmes d’investissements prioritaires, il est souhaitable que la vision et la stratégie du G5 Sahel permettent l’inclusion, la participation, le bien-être des citoyens (orientation citoyen à privilégier), la mutualisation, l’intelligence collective, la prise en compte du quartetsécurité, développement, paix et justice ET que le G5 Sahel soit autonome, évolue en G7 Sahel en 2020 et que ce dernier supporte la fédération des États du Sahel et autour du Sahel que nous proposons de créer en 2025.

Appuyé par des centaines de milliers voire des millions d’internautes sur les réseaux sociaux et sur internet, je propose aux chefs d’Etats de la zone sahel et à leurs partenaires la création d’une telle fédération en 2025.

Dans le cadre d’un programme présidentiel unificateur résilient adressé aux candidats à l’élection présidentielle 2018 au Mali, nous leur avions fait une telle proposition.

Certains d’entre eux ont apprécié ce programme et ses aspects intégrateur et unificateur à travers la proposition d’une telle fédération.

  1. Intégration optimale aux niveaux sous régional (zone sahel), régional et mondial

1.1.  G5 Sahel : Enjeux et Paternité de l’idée, de la proposition et de l’initiative

Les ENJEUX du G5 SAHEL sont, entre autres, la lutte contre le terrorisme et l’insécurité ET son utilisation des technologies au service du développement durable, de la sécurité et de la paix en mettant en avant le quartet sécurité, développement, paix et justice.

Sa stratégie d’évolution doit prendre en compte le QUARTET précédent.

La zone sahel doit participer activement à l’intégration sous régionale, régionale (africaine, …) et mondiale.

Pour ce faire, ses membres, en particulier ceux du G5 Sahel, doivent œuvrer pour son intégration optimale aux niveaux sous régional (zone sahel), régional et mondial.

En 2010/2011, Dr Anasser Ag Rhissa avait proposé aux Chefs d’État de la zone Sahel un programme/projet communautaire intégré pour la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dans la zone sahel.

Le 13 février 2018, il a écrit, publié sur internet/Facebook et contacté la gouvernance actuelle du G5 Sahel, assurée par le Président Nigérien, pour réclamer la paternité de l’idée, de la proposition et de l’initiative G5 Sahel.

La Lettre ouverte adressée en ligne aux Chefs d’État de la zone Sahel est intitulée : Dr Anasser Ag Rhissa réclame la paternité de l’idée, de la proposition et de l’initiative G7 Sahel devenue G5 Sahel.

Ayant contacté Dr Anasser Ag Rhissa pour cette réclamation depuis mars 2018 et leur ayant fourni les preuves et le programme/projet qu’il avait envoyés en 2010/2011 aux chefs d’État de la zone sahel pour la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dans la zone Sahel, elle est en cours de traitement avec des signaux positifs pour son dénouement.

Nous souhaitons un traitement diligent de cette réclamation.

En juillet 2011, Dr Anasser Ag Rhissa avait rencontré ATT à Koulouba, auquel il avait proposé, pour le Mali et les pays de la zone Sahel, ce programme/projet communautaire intégré pour la lutte contre l’insécurité et le terrorisme dans la zone sahel : ATT avait retenu ce programme/projet pour le Mali et avait promis de le promouvoir au niveau de ses pairs de la zone Sahel.

Voir le détail de cette réclamation et de ce programme/projet à l’adresse suivante :

http://www.maliweb.net/…/g5-sahel-dr-anasser-ag-rhissa-recl…

1.2. Montée en puissance du G5 Sahel : devenir G7 Sahel ET S’autofinancer 

La vraie montée en puissance du G5 Sahel, c’est de devenir, comme le proposait Dr. Anasser Ag Rhissa, G7 Sahel, ET de s’autofinancer à terme au bout de trois ans de fonctionnement.

D’ici là, jusqu’en février 2020, il pourra fonctionner comme une entité sous la MINUSMA (sous le Chapitre VII de la Charte de l’ONU) qu’il contribuera à rendre efficace et qui l’aidera financièrement.

EVOLUER EN G7 SAHEL ET LE RENDRE AUTONOME PAR SON AUTOFINANCEMENT

D’ici trois ans (exclus) :

(1) Intégrer graduellement l’Algérie et la Libye comme membres

(2) Opter, en dehors des membres, pour des partenariats spécialisés  sur la base des services et domaines (lutte contre le terrorisme, migration …) qui les intéressent.

(3) Plaider pour un fonctionnement sous le chapitre VII de la charte de l’ONU.

Au-delà de trois ans :Évoluer réellement en G7 Sahel et le rendre autonome en garantissant son autofinancement et permettre le support de la fédération entre les états du Sahel à partir du G5/G7 Sahel.

  1. Proposition : Du G5 Sahel à la Fédération entre les états de la zone Sahel et ceux autour de la zone sahel

On créera les bases de l’intégration sous régionale (dans la zone sahel) : il s’agira, essentiellement, du démarrage de la fédération que nous proposons entre les états du sahel à partir du G5/G7 Sahel.

En 2020, nous proposons que le G5 Sahel devienne G7 Sahel en intégrant l’Algérie et la Libye.

L’objectif ultime sera la création de la fédération entre les états de la zone Sahel et ceux autour de la zone Sahel, qu’on pourra appeler« Fédération-Sahel », en 2025.

Un état fédéral, avec une constitution fédérale, sera crée. Il intégrera les états du Sahel et ceux autour du Sahel qui le souhaiteront : ils constitueront des états fédérés avec leurs constitutions propres.

Les partenaires pourront collaborer avec cette fédération à travers des partenariats spécialisés sur la base des services et domaines (lutte contre le terrorisme, migration …) qui les intéressent.

Une telle fédération renforcera la richesse du Sahel à travers la mutualisation des ressources et des richesses (le sahel étant déjà riche en ressources minérales diverses).

La convoitise et l’attractivité seront encore plus grandes pour la zone sahel.

Son développement en sera facilité. Les habitants et les pays de cette zone sahel profiteront de ce développement.

  1. Conclusion

Au-delà des programmes d’investissements prioritaires, il est souhaitable que la vision et la stratégie du G5 Sahel permettent l’inclusion, la participation, le Bien-être des citoyens (orientation citoyen à privilégier), la mutualisation, l’intelligence collective, la prise en compte du quartetsécurité, développement, paix et justice ET que le G5 Sahel soit autonome, évolue en G7 Sahel en 2020 et que ce dernier supporte la Fédération des États du Sahel et autour du Sahel que nous proposons de créer en 2025.

Des partenariats idoines et bien choisis pourront aider à consolider cette vision et la stratégie associée qui doivent s’appuyer sur l’intelligence collective le quart et précédent.

  1. Contact 

Dr Anasser Ag Rhissa 

Expert TIC, Gouvernance, Sécurité et Développement durable

E-mail : Anasser.Ag-Rhissa@orange.fr

TEL au Niger : 00227 97 89 41 55    

TEL au Mali : 00223 78 73 14 61

Rédaction

Voir aussi

Un micro-trottoir sur la réouverture des classes: Un ouf de soulagement pour beaucoup de parents

Il y a de cela presque plus de quatre mois que l’école malienne est dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils