mardi 11 décembre 2018
Accueil | Politique | Proclamation des résultats provisoires : Chaque QG manifeste de son côté la victoire

Proclamation des résultats provisoires : Chaque QG manifeste de son côté la victoire

Le Ministre de l’Administration Territoriale a proclamé, hier matin, les résultats provisoires du second tour de l’élection présidentielle 2018. Le Président sortant Ibrahim Boubacar Kéïta est en tête avec 67,17% contre Soumaïla Cissé, avec 32, 83%. Inférieur à celui du premier tour, le taux de participation du scrutin présidentiel du second tour est de  34,54%.Toutefois, après la proclamation de ces résultats provisoires, l’ambiance diffère dans les QG des deux candidats. Au moment où le premier se dit satisfait des chiffres donnés, le second reste distant et conteste. 

À l’arrivée au QG du candidat Soumaïla Cissé, ce sont des affiches de fond rouge avec des écritures comme « respectez le vote des Maliens » «  touche pas à mon vote » qui circulent entre les mains des militants. 

À l’intérieur du bâtiment, ce sont des brouhahas par ci et par là. Le parti conteste les résultats provisoires et se dit prêt à investir son candidat à la présidence le 4 septembre prochain. Selon eux, les résultats donnés par le Ministère de l’Administration Territoriale ne les engagent pas. Arrêté au balcon du QG, accompagné par une dizaine de partisans, Etienne Fakaba Sissoko, le porte-parole du candidat de l’URD conteste véhément les résultats. «Aujourd’hui, il n’y a pas de doute que pour nous, nous restons dans la même dynamique que Soumaïla Cissé est élu avec 51,93% des voix à la présidentielle», dixit-il. Il ajoute que des mesures sont en vue pour préparer l’investiture de son candidat, le 4 septembre prochain, à la présidence. 

Au Quartier Général du candidat à sa propre succession, Ibrahim Boubacar Kéïta, l’ambiance est festive. Les uns et les autres se félicitent et c’est le sourire sur le visage de tous. Les militants du parti se disent «satisfaits et fiers» des résultats proclamés.  «Cela démontre que nous avons abattu un travail depuis 2013 et nous avons mené une campagne saine,  expliqué d’abord notre bilan et notre programme pour les cinq ans à venir. Je pense qu’ils ont adhéré et le résultat ne fait que  confirmer ce que nous avons fait sur le terrain », a dit le porte-parole du candidat Ibrahim Boubacar Kéïta, Issoufi Yago. Il invite les Maliens à faire preuve de responsabilité. 

En attendant la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, dans quelques jours, la majorité des Maliens s’inquiète déjà d’une éventuelle crise postélectorale. 

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Marche du FSD et du Cofop : Tiébilé met en garde Soumeylou

Une forte Délégation de Religieux a été reçue au siège du Front pour la Sauvegarde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :