vendredi 19 avril 2019
Accueil | Politique | Préparatifs des concertations politiques en vue : L’URD et le parti FARE anka Wuli se rapprochent

Préparatifs des concertations politiques en vue : L’URD et le parti FARE anka Wuli se rapprochent

Le mardi 5 février 2019, le siège du parti FARE Anka Wuli a servi de cadre à une rencontre de concertations et de discutions entre les cadres des partis FARE et URD sur les sujets brûlants de l’heure. C’était sous l’égide de Modibo Sidibé, Président des FARE Anka Wuli et du Pr Salikou Sanogo de l’URD, accompagné d’Ibrahim dit Iba N’Diaye et plusieurs  cadres des deux partis. 

Dans son adresse, le Pr. Salikou Sanogo, 1er  Vice-président de l’URD a signalé que cette rencontre a pour objet de rapprocher les points au plan politique des partis URD et FARE Anka Wuli sur la vie de la nation. Ce, pour trouver des voies et moyens de sortie de crise. Tous les sujets d’actualité ont été débattus, entre autres, les échéances électorales, les législatives, les sénatoriales, les conseils de cercles et de Régionales mais surtout de la reforme constitutionnelle en vue dans les mois à venir. Selon le Professeur Salikou Sanogo, toutes les forces vives de la nation doivent être associées à une concertation nationale comme le grand préalable pour la sécurisation, la paix et la réconciliation de tous les Maliens sans exception.

À la question de savoir si toutes les conditions sont réunies pour la réalisation de la reforme constitutionnelle en 2019, la réponse de Modibo Sidibé, Président du parti FARE Anka Wuli, n’a pas tardé à dire qu’il faut nécessairement une concertation nationale de tous fils du pays autour d’un débat inclusif pour convenir des tenants et des aboutissants de cette reforme constitutionnelle tant souhaitée par tous les régimes successifs. Cela, depuis l’avènement de l’ère démocratique dans notre pays. Sans ce débat inclusif, cette réforme constitutionnelle sera un échec comme elle a échoué en 2017.

Au sujet de la présente rencontre, Modibo Sidibé a affirmé que les débats furent fructueux et riches d’enseignements pour les Responsables des deux partis politiques.

À travers cette rencontre entre les deux grands partis politiques de l’opposition, on peut présager que les débats prévus pour cette seconde réforme constitutionnelle seront houleux pour la bonne marche de la jeune démocratie malienne.

Abdoulaye Faman Coulibaly : LE COMBAT

 

Rédaction

Voir aussi

HONORABLE MAMADOU DIARRASSOUBA : Cet homme qui veut encore sauver IBK

C’est bien l’honorable Mamadou Diarrassouba qui est pointé du doigt d’être au-devant pour la motion …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :