mercredi 16 janvier 2019
Accueil | International | Premier tour de la Présidentielle : La mission européenne mécontente

Premier tour de la Présidentielle : La mission européenne mécontente

Autre réaction, celle des observateurs internationaux. La mission de l’Union Européenne a tenu un point presse enfin de la journée d’hier dimanche et elle a tapé du poing sur la table parce qu’elle n’a toujours pas reçu la liste des communes où le vote n’a pas pu se dérouler.

«Hier le Gouvernement a fait un geste d’ouverture, nous souhaitons voir maintenant les actes se joindre à la parole», a déclaré, hier dimanche soir, Mme Cécile Kyenge. La Chef de la mission d’observation de l’Union Européenne a rappelé au Premier Ministre, Soumeylou Boubèye Maïga, la promesse faite samedi. Lors de la réunion de concertation, il avait assuré que tous les observateurs nationaux et internationaux pourraient suivre le processus de centralisation des résultats à tous les niveaux. Or, cette centralisation démarre, dès ce soir, une fois que les Bureaux de vote auront terminé le dépouillement.

Pour le moment, le Gouvernement joue la montre. Il invoque des principes légaux qui autorisent des Bureaux de vote à rester ouverts après 18Heures, dans des cas exceptionnels. Et le Gouvernement violerait la loi électorale s’il transmettait cette liste avant la clôture du scrutin. Des arguments qui ne convainquent que très peu les observateurs. «C’est une question de transparence, c’est fondamental pour la validité des résultats», a ajouté Mme Cécile Kyenge.

Seydou Konaté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Face au phénomène d’insécurité : Le dernier Rapport de l’ONU dénote une détérioration inquiétante de la situation

Le dernier Rapport trimestriel 2018 du Secrétaire Général de l’ONU sur la situation sécuritaire au …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :