jeudi 23 novembre 2017
Accueil | Politique | POUSSEE DES ASSOCIATIONS DE SOUTIEN A IBK EN 2018 : Des soutiens douteux

POUSSEE DES ASSOCIATIONS DE SOUTIEN A IBK EN 2018 : Des soutiens douteux

Un véritable doute se nourrit au sujet des associations qui poussent, tels des champignons, à l’approche des échéances présidentielles de 2018, pour soutenir le président sortant IBK, candidat à sa propre succession.
Comme de coutume, à quelques encablures des élections présidentielles, des associations d’individus naissent pour, proclament-elles, apporter leurs soutiens aux partis auxquels elles sont acquises. Au Mali, le phénomène ne se déroge pas à la règle, en ce qui concerne les élections présidentielles de 2018.
Depuis quelques mois, des associations poussent de partout, Bamako comme l’intérieur du pays, prétendant apporter leur soutien au Président sortant malien, Ibrahim Boubacar Kéita. De l’association « Mouvement Arc-En-Ciel » à l’association « Espoir IBK 2018 », en passant par «Coalition Taré-Taré», « 100% IBK » et autres, toutes entendent mener des actions pragmatiques pour la réélection d’IBK en 2018.
Alors que les unes s’engagent à sillonner tout le Mali pour expliquer les projets lancés par le Chef de l’Etat, d’autres comme « Espoir IBK 2018 », « 100% IBK » optent pour la mobilisation d’au moins trois millions de cartes Nina à travers tout le pays. Bref, le message est souvent sans appel, car «pour le Mali, les Maliens se rassemblent » «pour l’avenir et le devenir des Maliens», «pour la fin du terrorisme au Mali» et « pour la paix et la réconciliation nationale».
La naissance de ces associations de soutien sont, certes, salutaires pour une tentative de réélection d’IBK. Mais de réelles interrogations taraudent les esprits quant à leur franchise.
En effet, il est légion de constater la résurgence de tel soutien, sans que les associations soient animées de réelles intentions de soutiens, mais de saprophytisme avéré. En réalité, ce n’est un secret de Polichinelle pour personne, car généralement ces mouvements naissent à l’orée des élections pour s’enrichir.
Yacouba Idrissa Maiga LE PHARE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

BATAILLE POUR LA MAIRIE DU DISTRICT : Pourquoi le RPM ne doit pas espérer…

Les chances du parti RPM à conquérir la mairie du district de Bamako sont largement …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *