vendredi 16 novembre 2018
Accueil | Sports | Novak Djokovic à l’assaut de l’US Open

Novak Djokovic à l’assaut de l’US Open

Après la désillusion de Roland-Garros, Novak Djokovic est de retour. Depuis son sacre à Wimbledon, le voilà désormais dans la peau d’un favori pour l’US Open qui débute ce lundi 27 août. Impensable il y a quelques mois seulement.

Novak Djokovic n’a brillé que deux fois à l’US Open : en 2011 et 2015. Mais fort de son récent sacre à Wimbledon, où il a raflé un 13e titre majeur, il apparaît comme un des favoris de l’édition 2018 du 4e tournoi du Grand Chelem de la saison.

Oublier le cauchemar de Roland-Garros

Pourtant, début juin à Roland-Garros, le Serbe n’avait pas caché sa désillusion après son quart de finale perdu face à la surprise italienne Marco Cecchinato en quatre manches (6-3, 7-6, 1-6, 7-6, en 3h26). Cecchinato devenait le premier joueur avec le plus bas classement à atteindre le dernier carré à Paris depuis 1999. « C’est toujours difficile de perdre en Grand Chelem surtout après des mois de préparation », avait lancé Djoko qui était apparu au trente-sixième dessous devant les journalistes et doutait même de sa participation à la saison sur herbe.

A l’époque, il courrait après l’envie et la forme depuis deux années. Sa saison 2017 avait été écourtée et il avait subi une opération au coude début 2018. Celui qui avait remporté onze Grand Chelem sur vingt-deux entre 2011 et 2016 était dans l’interrogation.

Après un été très fructueux, Djokovic est désormais au sixième rang mondial. Il pointait à la 21e position avant son sacre sur le gazon anglais. A Cincinnati, il y a une semaine, Djokovic est devenu le premier joueur à inscrire son nom au palmarès des neuf Masters 1000 du calendrier, en s’offrant en prime Roger Federer en finale (6-4, 6-4). « C’est une sensation incroyable !, s’est réjoui Djoko, dont la rage de vaincre s’est enfin réveillée. J’ai connu des mois difficiles avec ma blessure. »

Roger Ferderer : « Il en a encore sous le pied »

Depuis Roland-Garros, Djokovic n’a plus perdu que deux matches, en juin en finale du Queen’s (face à Cilic) et en août au troisième tour à Toronto, contre la révélation de l’été américain, le jeune Grec Stefanos Tsitsipas, futur finaliste au Canada. Au printemps dernier, il a aussi renoué avec son entraîneur historique, le Slovaque Marian Vajda, après une année de séparation.

« Je pense qu’il peut encore mieux jouer, qu’il en a encore sous le pied, disons, ce qui est encore plus encourageant pour lui », a déclaré Roger Federer. Les deux hommes pourraient se retrouver dès les quarts de finale. Djokovic va-t-il empêcher le Suisse le mettre fin à dix ans de disette à New York ? Pour le moment, Djokovic sera opposé, au premier tour, au Hongrois Marton Fucsovics, 40e mondial.

rfi

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Trophées Fifa: Luka Modric sacré joueur de l’année

Le Croate Luka Modric (32 ans) a été sacré meilleur joueur de l’année 2018 lors …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :