samedi 15 décembre 2018
Accueil | International | Nouveau drame dans la Méditerranée : 10 morts et plus de 50 disparus dont des Maliens

Nouveau drame dans la Méditerranée : 10 morts et plus de 50 disparus dont des Maliens

Dix migrants sont décédés et plus d’une soixantaine d’autres, parmi lesquels des enfants, ont disparu, dans la nuit du samedi au dimanche, aux larges de la Libye. Telle est le nouveau bilan recueilli par plusieurs ONG auprès des survivants. Ces migrants étaient à bord d’un canot à 50 km à l’est de Tripoli, en Libye. Selon l’Organisation Internationale pour les Migrations (OIM) et le Haut-commissariat de l’ONU (HCR), les migrants qui se trouvaient à bord de ce canot venaient de la Gambie, de Guinée, du Sierra Leone, du Mali, de Côte d’Ivoire, du Sénégal, du Cameroun et du Nigeria. Un bilan qui vient ainsi alourdir les chiffres du nombre de personnes ayant la vie en essayant de regagner l’Europe.

Selon l’AFP, un premier canot est parti de Garabulli, à une cinquantaine de kilomètre de Tripoli dans la nuit de vendredi à samedi, mais au bout de 8 ou 9 heures il a commencé à se dégonfler et à prendre l’eau. Dans la panique, beaucoup de personnes seraient tombées dans l’eau et que d’autres ont attendu les secours accrochés à ce qui restait du canot. Il y avait les cadavres de leurs proches qui flottaient aux alentours.

Après qu’ils soient prévenus par un avion de surveillance de la mission navale européenne anti-passeurs, la marine et les garde-côtes italiens ont pu sauver 86 personnes et récupérer les corps sans vie de six femmes et deux hommes. Selon les survivants, le canot était parti avec un nombre de passeds140 à 150 personnes à bord. Ce qui veut, donc, dire qu’au moins 40 à 50 personnes ont disparu dont 15 femmes et six enfants âgés de 2 à 6 ans. Certains ont été réanimés par les secouristes et la plus jeune des enfants réanimées a perdu sa mère dans le drame.

L’OIM et le HCR rapportent que les migrants qui se trouvaient à bord de ce canot venaient de plusieurs pays africains dont le Mali.

En dehors de cette embarcation, la marine libyenne est intervenue le dimanche dernier auprès de deux autres embarcations en détresse au large de la Libye. Elles étaient aussi parties samedi soir à 50 km à l’Est de Tripoli. 290 migrants ont été secourus et les corps sans vie de deux femmes ont été retrouvés. Ils ont été rapatrié en Libye où à leur arrivé des disparus ont été signalé.

Durant l’année écoulée, au moins 3116 migrants sont morts ou disparus en tentant de traverser la Méditerranée pour rejoindre l’Europe, dont 2.833 au large de la Libye, selon des statistiques données par l’OIM.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

G5 Sahel : Le 1ersommet extraordinaire sur le développement dans la zone

Nouakchott, la capitale mauritanienne, a accueilli, hier jeudi, le premier sommet extraordinaire du G5 Sahel …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :