mercredi 26 juin 2019
Accueil | Société | NOUS LES JEUNES: Les jeunes et l’alcool
Silhouette of an alcoholic

NOUS LES JEUNES: Les jeunes et l’alcool

La jeunesse ne rime pas forcement avec le laissé aller. On parle des jeunes aujourd’hui car l’avenir c’est maintenant. C’est un fait noté que nous les jeunes avons un penchant très sérieux sur l’alcool. Y abusé amène à des dégâts conséquents, directe ou indirecte.
Absolute, Djinn,…les noms d’alcools n’en finissent pas. Ces boissons alcoolisées sont les penchants des jeunes d’aujourd’hui. La plus part d’entre eux les prennent pour cause de fêtes, pour passer le temps. Un temps qui cause souvent dégâts.
Des dégâts allant aux accidents de circulations, aux propos qu’ils ne faillaient pas, a des actes ou actions inconcevable pour le normal. Ces jeunes qui en prennent, sont pour le plus souvent attirer par de mauvaises fréquentations.
Souvent c’est dans le but de ressembler, ou de faire comme ses copains que certains jeunes influençables y passent. Un passage qui se fait désagréablement le plus souvent.
Jeunesse rime souvent avec folie. Mais ces folies doivent être encadrées. Un encadrement qui passe par une conscientisation et une force psychologique. La chair est faible dit-on…c’est l’étanchéité de la soif qui gagne au finish. Les boites de nuit sont les réceptacles de toutes ses mauvaises habitudes pour la plus part du temps. Ne les accusons pas. La présomption d’innocence existe quand même.
Nous l’appellerons sous les pseudonymes de L.D.M. Il est un jeune étudiant en Sciences Politiques dans une université privée. « Je prends de l’alcool occasionnellement. Quand je parts en boite surtout. Si mon père est au courant, il risquera de m’égorger. C’est un musulman pieux. C’est juste des folies de jeunesse. Je sais au fond de moi que ce n’est pas bien… ». La police ne prendra pas ces déclarations comme étant une folie juvénile. Notre interlocuteurs finit par ajouter : « Je ne suis pas un délinquant ». S’il savait. Jeunesse et folie riment t-elle ensemble ?
L’éducation, on l’a dit est la base de tout développement. Il nous appartient de jauger pour nos enfants. Ambiance mais prudence. Pourvue que l’ambulance ne soit pas dans la danse. Le diable se trouve dans les détails dit-on.
Si la jeunesse est criminelle, le pays plaide coupable.
Djibril Mamadou COULIBALY

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Sotuba-ACI: Un motocycliste échappe de justesse à une tentative de braquage 

  Si les attaques meurtrières et des rapts d’individus émaillent le quotidien les Habitants des  Régions …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils