jeudi 22 août 2019
Accueil | Politique | Naissance du Pacte Malien pour la Refondation, PMR

Naissance du Pacte Malien pour la Refondation, PMR

Des partis et mouvements politiques se sont donnés la main pour créer le Pacte Malien pour la Refondation (PMR). Les responsables de cette coalition politique étaient face à la presse ce matin du samedi 12 janvier 2019 à la Maison des Ainés. C’était pour parler des tenants et aboutissement de ce nouveau groupement. Il s’agit de Modibo Sidibé des FARE AN KA WILI, de Modibo Kadjoké de APM-Maliko, de Mamadou Coulibaly du Parti pour la Solidarité et d’Oumar Koné de BRDM.
Dans la déclaration lue par le président Modibo Kadjoké, on explique que «l’Etat malien est dans une crise profonde, durable et dangereuse». Aussi, à cela il faudrait ajouter «la situation sécuritaire, politique, économique et sociale, les conflits intercommunautaires fratricides, la dégradation continue des conditions de vie des populations, la perte de confiance des citoyens à l’égard des institutions de la République et de la classe politique». Il y a également les trafics criminels en tout genre, le risque de partition du Mali et d’effondrement de l’Etat ; sont des réalités quotidiennes que vivent les maliens. Au PMR, on constate que ces maux qui exigent des réponses fortes et urgentes ne se trouvent ni dans le programme politique de la majorité gouvernante ; ni dans ceux de la plupart des regroupements politiques.
«Face à ce grave péril en la demeure et en l’absence de propositions politiques à même de relever les défis majeurs auxquels notre pays est confronté, des patriotes maliens ont décidé de créer le Pacte Malien pour la Refondation (PMR)». Peut-on lire dans la déclaration.
Les objectifs du PMR
En effet, selon ses initiateurs, le PMR vise à œuvrer à la tenue d’un dialogue national refondateur qui permettra aux maliens de revisiter les institutions de la République et les pratiques démocratiques en cours. Aussi, le PMR entend construire une force politique solide, alternative, promouvoir le renouveau citoyen dont le pays a tant besoin. Les responsables du PMR visent également comme objectif la réconciliation des maliens avec la politique. Cela en redonnant à cette dernière sa vocation première qui est de servir le Peuple et de défendre l’intérêt général. A travers des pratiques politiques nouvelles fondées sur des valeurs d’altruisme, de travail, d’honnêteté, de justice, de redevabilité, d’exemplarité et de patriotisme. Au PMR on entend placer le processus de sortie de la crise malienne dans sa dimension sahélienne et africaine.
Les responsables du Pacte Malien pour la Refondation s’engagent à mobiliser pour que le Mali demeure cette Nation debout qui a fait la fierté de plusieurs générations de patriotes ; de porter une nouvelle gouvernance des partis et regroupements politique ; et de mutualiser les efforts de ses membres pour la formation civique et l’éducation de la jeunesse. Cela afin qu’à tous les niveaux de responsabilité, la créativité des jeunes soit mise au service de la patrie. Le PMR reste ouvert à tout patriote œuvrant l’intérêt général.
Il faut retenir enfin que le PMR est composé de la Conférence des Délégués et du Comité politique.
INFO SEPT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Amadou Toumani Touré à la suite de l’entretien avec les membres du Triumvirat à son domicile: « Rien ne peut se faire sans la confiance, l’humilité et la vérité…je resterai disponible »

Le triumvirat chargé de piloter le dialogue politique inclusif continue ses tournées de prise de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils