dimanche 19 août 2018
Accueil | Politique | MOHAMED ALY BATHILY, PRESIDENT DES APM, ANCIEN MINISTRE « Oui…, je suis candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali»

MOHAMED ALY BATHILY, PRESIDENT DES APM, ANCIEN MINISTRE « Oui…, je suis candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali»

Le président de la République sortant, El Hadj Ibrahim Boubacar Kéïta ne bénéficiera du soutien de son ancien ministre Me Mohamed Aly Bathily en juillet 2018. Mieux, il disputera la compétition électorale avec ce dernier qui a été investi candidat des Associations pour le Mali (APM), le dimanche 29 avril 2018, à Fanafiè-kôrô, dans le cercle de Kati. La cote de popularité très élevée de Bathily auprès du monde des paysans sera-t-elle suffisante pour arpenter les marches de Koulouba ?

C’est un candidat très diminué par la crise interne au sein des APM qui a officialisé, le dimanche 29 avril, son intention de défier le président de la République sortant, Ibrahim Boubacar Kéïta et les autres dinosaures de la classe politique malienne le 29 juillet 2018. Il est seul (son fils Ras Bath continuant à scruter la direction du vent) et en est à sa première expérience en terme de joute électorale, car n’ayant jamais occupé un poste électif même au plus bas de l’échelle. Mais très coté dans le milieu paysan (dont il a, effectivement, défendu les causes lors de son séjour dans le Gouvernement), il ne voit pratiquement aucun obstacle entre lui et le fauteuil présidentiel au mois de juillet prochain. Même les moyens de l’Etat censés favoriser la réélection du président sortant ne le retiennent dans son projet présidentiel. Sa source de motivation : « combattre IBK jusqu’au bout de souffle ».
«J’ai personnellement promis à IBK de ne jamais le trahir. Mais que s’il se hasardait à me trahir, je le combattrais jusqu’au bout de mes souffles. C’est pourquoi, je voulais démissionner du gouvernement. Mais c’est Haïdara qui m’a supplié», a révélé l’ancien ministre de la justice, puis de l’Urbanisme, de l’Habitat et des Affaires foncières lors de son investiture à Fanafiè-kôrô.
Et pour en découdre avec le président sortant, Me Mohamed Aly Bathily avance un programme séduisant axé sur la richesse des ressources humaines. « J’ai la volonté de réconcilier et de rassembler tout le peuple du Mali face aux défis qui sont les nôtres. J’ai la volonté de dépasser les clivages et les différences. Cette volonté affirmée va s’appuyer sur la première richesse de notre nation : vous les femmes et les hommes avant toute exploitation de toutes autres ressources et richesses », a déclaré le candidat des APM face à une foule monstre de paysans.
S’agissant de son projet de réconciliation des Maliens, Mohamed Aly Bathily promet de faire, d’abord et dès les premières heures de sa prise de fonction s’il est élu président de la République, un diagnostic exhaustif de toutes les crises et invitent les Maliens à tourner dignement et avec esprit de responsabilité la page des douloureux épisodes de leur histoire.
« Ce sera alors l’heure de la tolérance, de l’entente et de la réconciliation de tous les Maliens sincèrement désireux de faire du Mali, un pays prospère où chaque citoyen pourra avoir un toit et vivre paisiblement à l’abri des passions, des abus de pouvoir et de l’injustice. Je veux créer un ordre nouveau basé essentiellement sur le travail, la discipline, la justice, l’ordre et le respect des principes de notre société. Je vais créer les conditions pour que chaque malien puisse jouir en toute tranquillité du fruit de son travail », promet le père de Ras Bath.
Selon le candidat des APM, l’Etat du Mali est à terre, humilié, détourné, maltraité, braqué, et n’assure plus ses fonctions régaliennes. « Ensemble, notre premier devoir sera de remettre l’Etat en place et de rétablir l’ordre et l’autorité sur toute l’étendue du territoire national en restituant au peuple du Mali les attributs de sa souveraineté conformément à sa devise : un Peuple, un But, une Foi. C’est ainsi que le peuple relèvera la tête, qu’il parlera avec fierté, qu’il rétablira la confiance qui existe entre lui et l’Etat. Cette volonté, je veux que nous la partagions tous. Oui je veux reconstruire notre destin avec vous tous. Oui, je déclare, ici et maintenant, ma candidature à l’élection présidentielle de 2018 au Mali. Oui moi Mohamed Aly Bathily, je suis candidat à l’élection présidentielle de 2018 au Mali.» C’est en ces termes, le cœur plein de confiance, que l’ancien ministre a rendu publique sa déclaration de candidature.
Par ailleurs, Mohamed Aly Bathily appelle les Maliens à la mobilisation générale pour le pays. « Nous ne pouvons plus demeurer longtemps indifférents et passifs devant le spectacle angoissant de l’insécurité et du marasme économique généralisé. La corruption, l’impunité et la violence ont brisé notre aspiration à la paix et au développement économique et social. Le cauchemar doit prendre fin », a insisté le candidat des APM à la présidentielle de juillet 2018.
Youssouf Z KEITA INFO SOIR

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Proclamation des résultats provisoires : «Nous allons investir Soumaïla Cissé le 4 septembre », déclare Etienne Fakaba Sissoko

Le Ministère de l’Administration Territoriale a donné les résultats provisoires du second tour de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *