mardi 25 juin 2019
Accueil | Société | MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

MISSABOUGOU : Le 3e pont bloqué vendredi par des jeunes de Missabougou

Soutenu par leurs camarades de Yirimadio-Missabougou, les jeunes de Missabougou ont bloqué l’accès au pont de «l’Amitié Sino-malienne» ou 3e pont de Bamako, le vendredi 07 décembre 2018. Par cette action, ils voulaient protester contre la poussière soulevée par les travaux de réhabilitation d’une route.

Par cette manifestation, les jeunes de Missabougou voulaient dénoncer l’enfer poussiéreux imposé au quartier depuis début octobre à l’occasion de ces travaux de réhabilitation. «La route n’est pas arrosée. Ce qui contraint les riverains à respirer la poussière. Et nous savons tous que cela nous expose à des risques de maladies, des problèmes respiratoires notamment», a défendu l’un des manifestants.
«Nous sommes exposés aux maladies respiratoires», a martelé un jeune avec un bloc de pierre qu’il a lâché sur la route. Et sur cet axe, beaucoup de commerçants ont fermé leurs boutiques à cause de la poussière, notamment les gargotières, les gérants de restaurants et de café-buvettes.
La manifestation a créé un embouteillage monstre à l’entrée et à la descente du pont de l’Amitié sino-malienne. Pendant de longues heures, seul un corbillard a été autorisé à franchir la barrière de pierre dressée par les jeunes depuis 9 heures du matin.
Oumou Traoré

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Quand les réseaux sociaux et les conflits ne font pas bon ménage: WhatsApp utiliisé pour attiser le conflit Peuls et Dogons

  Devenu outil catalyseur de ce que certains appellent conflit peulh et Dogon depuis le …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils