mercredi 19 décembre 2018
Accueil | Politique | MENACES ET VIOLENCES : Soumeylou Boubeye dans le collimateur du Collectif des épouses de bérets verts

MENACES ET VIOLENCES : Soumeylou Boubeye dans le collimateur du Collectif des épouses de bérets verts

Depuis la détention de leurs époux, à savoir, l’ex-chef de la junte, le Général Amadou Haya Sanogo et compagnons (il y a plus de 4 ans), elles ne s’étaient pas fait entendre qu’il y ait juste quelque mois. Aujourd’hui, après maintes tentatives de pression sur un régime qui, jusqu’ici, semble persévérer dans sa logique de sourde oreille et de non-évènement, les épouses des bérets verts détenus, dont la colère ne cesse de s’intensifier, menacent désormais de vider leur dernière cartouche au sacrifice de leur vie.
Des menaces qui n’épargnent pas le Premier Ministre Souméilou Boubeye Maïga fortement soupçonné d’être à l’origine de tous leurs déboires. Ces derniers jours ont été, notamment au plan médiatique, assez décisifs pour ces femmes dont les époux sont détenus dans des conditions illégales au regard du Code de procédure pénale en République du Mali. Selon ces épouses, pour qui, le temps semble presser, s’il se trouvait réellement que nous vivions dans un État de droit ou une République démocratique, tout ce tintamarre autour du Général Sanogo et codétenus, n’aurait point droit de citer.
Mais, au vu de tout ce qui s’offre à l’analyse générale, il reste clair qu’il existe une véritable combine politicienne derrière cette affaire dont elles sont dorénavant résolues à mener ‘’l’assaut final’’ au prix de leurs vies. En revanche, bien que de nombreuses supputations fassent entendre que SBM soit principalement à l’origine de cette ‘’conspiration’’, ces dames, visiblement déchainées, disent, en définitive, ne reconnaitre le Président IBK, Premier magistrat de l’État et Chef suprême des armées, que comme étant le seul véritable auteur de toute cette ‘’injuste situation’’.
Mais, si jamais, Souméilou Boubeye Maïga tente (comme il aurait coutume de le faire) quoique ce soit pour les empêcher de manifester leur colère à travers une ultime initiative en vue, où elles risquent, cette fois-ci, de se mettre toutes nues et marcher directement sur Koulouba, alors, le Premier Ministre pourra s’attendre au pire, car, cet ultime sacrifice sera bien au prix de leurs vies. En claire, aucune forme de menace ne les fera désormais reculer, ni aucune démagogie ne réussira à les divertir de leur cible.
Tout porte donc à croire que les prochains jours seront déterminants pour les épouses de bérets verts dans leur longue et éprouvante lutte pour le procès ou la libération de leurs époux détenus par le régime depuis plus de 4 ans. Si, jusque-là, ces femmes sont restées ‘’magnanimes’’ et ‘’pacifistes’’, les dernières déclarations, au regard de leur virulence guerrière, présentent tous les indices pour être prises au sérieux. La balle se trouve désormais dans le camp de la Primature SBM qui en est donc tenue pour avertie !
Dilika Touré LA SIRENE

Djibril Coulibaly

Voir aussi

PROROGATION DU MANDAT DES DEPUTES OU DÉSORDRE ? Le dilemme du peuple malien

Tout indique aujourd’hui que le Mali connaitra après le 31 décembre 2018, date limite de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :