lundi 17 décembre 2018
Accueil | Société | Maliens de l’Extérieur : Encore un groupe de 123 migrants rapatriés de la Libye

Maliens de l’Extérieur : Encore un groupe de 123 migrants rapatriés de la Libye

Et de trois pour le rapatriement des Maliens de la Libye en cette année 2017. Après les deux premières vagues de 123 et 163 rentrées respectivement en septembre et octobre derniers, c’est au tour de 123 autres Maliens de regagner le bercail sous la houlette du Ministère des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine avec l’appui de l’Organisation Internationale pour des Migrations (OIM).

La plupart des rapatriés étaient aux mains des milices qui les échangeaient contre de l’argent. Beaucoup d’autres Ressortissants africains au Sud du Sahara subissent le même sort en Libye où vivent 10.000 Ressortissants maliens.

Ils ont été accueillis vendredi 24 novembre, à l’Aéroport international de Bamako par les Officiels maliens et les membres de l’OIM. «Les conditions de vie en Libye étaient difficiles», a indiqué un migrant à sa décente d’avion. «On a souffert mais, grâce à Dieu, on est bien rentré », a-t-il ajouté.

«C’est un rapatriement volontaire», a précisé le Ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine. «(…) Tous les rapatriements se font sur leur propre consentement. Nous n’avons pas le droit d’obliger les gens à rentrer. Sur les 170 migrants annoncés, 123 ont embarqué. Parmi eux, 70 sortent de prison et il y en a qui sont gravement malades», a déclaré Dr Abdramane Sylla, Ministre des Maliens de l’Extérieur.
Selon l’OIM, des initiatives sont en cours pour la réinsertion des migrants. «C’est important lorsqu’elles sont accompagnées de messages de sensibilisation, parce que créer des activités de réintégration sans passer par la sensibilisation, c’est aussi encourager davantage des personnes à partir », a souligné Bakary Doumbia, Chef de mission de l’OIM au Mali.

Rappelons qu’en début de semaine notre pays avait décidé de rappeler son Ambassadeur en Libye et invité la communauté internationale à mettre en place une commission d’enquête tripartite Union Africaine-UE-ONU pour situer les responsabilités du trafic ignoble de personnes en Libye.

Depuis 2013, près de 5000 migrants maliens en situation difficile ont été rapatriés de la Libye, selon les autorités. Un prochain vol est programmé pour le 7 décembre prochain.

Katito WADADA : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pourtant accusé de pédophilie : Zié Sanogo acquitté par la Cour d’Assises

Né vers 1975 à Sikasso, fils de Mamadou et de Mariétou Sanogo, Technicien comptable, Zié …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :