vendredi 16 novembre 2018
Accueil | Société | Les jeunes filles maliennes dans l’alcoolisme : La consommation est devenue une affaire de « Diva » à Bamako
Silhouette of an alcoholic

Les jeunes filles maliennes dans l’alcoolisme : La consommation est devenue une affaire de « Diva » à Bamako

De nos jours, ce phénomène de mode prend ampleur au Mali. Les jeunes filles se montrent indifférentes à nos valeurs sociétales de telle sorte que le pourcentage de celles qui boivent de l’alcool augmente de jour en jour sans se soucier de ses conséquences.

 Dès lors,  la plupart de jeunes filles de Bamako sont devenues des Alcooliques. Et elles ne se cachent même plus pour vider leurs bouteilles. Avant c’était rare de voir la gent féminine consommer d’alcool. Mais aujourd’hui c’est tout à fait le contraire. Du coup, beaucoup de filles ont tendance à devenir des énergumènes entre les mains des Hommes capables de tout pour leur attirer et satisfaire leurs libidos.

Pour certaines filles, il s’agit d’avoir du bon teint et, par finish, elles ne peuvent plus s’en passer. Pour d’autres, en tant qu’une femme civilisée, pour réussir à Bamako, il nécessite de passer par ce milieu. Tout ça avec la complicité des filles qui fréquentent des boîtes de nuit, des bistros, deviennent facilement alcooliques. Et il y a aussi certains Hommes qui poussent leurs compagnons à la consommation d’alcool. Bref, le phénomène se repend à Bamako et tend à y devenir tout autre. Si, par le passé, les garçons pour de nombreuses causes étaient les seuls à se livrer discrètement aussi  à l’alcoolisme. Maintenant pour ce qui est des filles, ce sont elles qui sont en train de  devenir  championnes dans les boîtes de nuit et les bistrots. Cela, sans se soucier des conséquences. Or, c’est dangereux pour la santé, l’image sociale et la foi. Une boisson alcoolisée est fermentée, contenant de l’éthanol ou alcool éthylique et produisant un effet psychotrope. La consommation d’alcool n’est pas sans danger sur tous les plans. Selon Dr Cissé Yacouba, de nos jours, l’alcool est à la base de nombreuses maladies chez les femmes, notamment le cancer de l’estomac, celui du col de l’utérus, d’hypertension, etc. « Que ce soit homme ou femme, l’alcoolisme entraîne une élévation de la pression artérielle et, donc, une augmentation des risques de faire une hypertension vasculaire cérébrale  et d’infarctus du myocarde », expliqua le Médecin.

Niakalé Touré

Rédaction

Voir aussi

Disparition de notre confrère Birama Touré : Le Comité de soutien pour sa recherche réactive

Le Président du Comité de Soutien pour la Recherche de notre confrère Birama Touré (CSR-BT), …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :