mardi 16 octobre 2018
Accueil | Société | Le CSDM chez le Premier ministre

Le CSDM chez le Premier ministre

Après la Délégation Générale des Maliens de l’extérieur et le Cabinet du chef de fil de l’Opposition, la semaine dernière, une délégation du Conseil supérieur de la Diaspora malienne (CSDM) conduite par son président M. Chérif Mohamed Haïdara a été reçu en audience le lundi 1er octobre 2018 à la Primature. En compagnie de membres de son bureau exécutif national, le président Chérif Mohamed Haïdara a été reçu par le Premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga. Au cœur des échanges la question de la représentation des maliens de la diaspora à l’Assemblée Nationale. «Sur le sujet, nous nous réjouissons de la convergence de vues avec le Premier ministre, accompagné en la circonstance par le ministre des Maliens de l’Extérieur et de l’Intégration Africaine» a déclaré le président du CSDM à sa sortie d’audience.
En outre, au-delà de cette question d’importance de la représentation des Maliens de la diaspora, le Premier ministre a affirmé à la délégation du CSDM sa volonté et celle de son Gouvernement, de favoriser la prise en compte des Maliens de la diaspora, dans les épreuves d’accès à la fonction publique d’Etat. Par ailleurs, dans ce monde traversé par de multiples crises, le Premier ministre a aussi mis un accent particulier sur la nécessaire protection de nos compatriotes et leurs biens où qu’ils soient à travers le monde. Sur l’ensemble de ces questions, le ministre de tutelle, en tant que partenaire immédiat du CSDM, est appelé à jouer un rôle important.
«Très satisfait de cet entretien, il me revient, en ma qualité de Président du CSDM, au nom de mon bureau exécutif et de tous nos membres et sympathisants, de remercier son excellence M. le Premier ministre et l’ensemble de ses collaborateurs ; en particulier le ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration africaine, Yaya Sangaré, pour l’accueil chaleureux qu’ils nous ont réservé. Mon organisation poursuivra ses considérations et continuera à rendre compte » a conclu M. Haïdara à sa sortie.

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Kayes : Une Région esclavagisme dans un État démocratique

Six blessés graves et d’importants dégâts matériels dans une altercation entre «maîtres et esclaves», advenue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *