jeudi 23 novembre 2017
Accueil | International | L’Ambassadeur Boualem Chebihi : «L’Algérie n’épargne aucun effort pour élargir et consolider les espaces de paix et de stabilité»

L’Ambassadeur Boualem Chebihi : «L’Algérie n’épargne aucun effort pour élargir et consolider les espaces de paix et de stabilité»

Le 1er novembre 2017, l’Algérie a célébré le 63e anniversaire de sa Révolution populaire. Pour magnifier l’événement, l’Ambassade d’Algérie au Mali a organisé une réception, le vendredi 3 novembre dernier, à la Résidence de l’Ambassadeur en présence de plusieurs personnalités. Occasion pour le Chef de la Mission diplomatique et consulaire algérien à Bamako de magnifier les relations de coopération de longue date qui existent entre le Mali et l’Algérie.

En prenant la parole, l’Ambassadeur d’Algérie au Mali, Son Excellence Boualem Chebihi, dira que la   commémoration du 63e anniversaire de la Révolution algérienne est une date marquante de l’Histoire contemporaine de son pays.   C’est un hommage rendu par les Algériens aux artisans de la guerre de libération nationale par laquelle ils ont fait triompher face à l’occupation coloniale. «Un combat libérateur qui a accéléré, par ailleurs, l’accession à l’Indépendance d’autres Peuples du continent et que le Mali a activement soutenu pour avoir abrité sur son sol le Front Sud de l’ALN à Gao dirigé alors par celui qu’on surnomme à ce jour Abdelkader El Mali, en l’occurrence le Président Abdelaziz Bouteflika», rappelle Son Excellence Boualem Chebihi.

Ainsi, sous le leadership du Président Abdelaziz Bouteflika, l’Algérie s’emploie avec détermination à consolider ses acquis réalisés depuis l’Indépendance nationale, le 5 juillet 1962, sur le chemin de l’édification de la démocratie sociale projetée dans la Déclaration du 1er novembre 1954.

«Dans son environnement, malheureusement, encore agité et toujours marqué par la persistance de la menace terroriste et des fléaux connexes qui guettent la sécurité des Etats, l’Algérie s’attelle à préserver sa sécurité restaurée à la faveur de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale et continue à assumer pleinement ses responsabilités nationales, régionales, continentales et internationales en la matière tout en n’épargnant aucun effort pour élargir et consolider les espaces de paix et de stabilité», a expliqué le Diplomate algérien.

Relations algéro-malienne

En parlant des relations entre l’Algérie et le Mali, l’Ambassadeur Boualem Chebihi dira que, forgées dans l’esprit de bon voisinage, de combat commun pour la liberté et pour la souveraineté et le développement, les relations qui lient l’Algérie et le Mali sont excellentes, empruntes de respect et de confiance mutuels et de solidarité agissante.

Selon lui,  c’est dans cette optique que les deux pays poursuivent leur coopération bilatérale dans le cadre d’un partenariat stratégique multiforme qu’ils ont noué à la faveur des orientations des Présidents malien et algérien. D’après lui, un partenariat qui leur a permis de faire face aux défis communs, notamment dans le domaine de la promotion de la paix et de la stabilité dans les espaces d’appartenance commune à commencer par le Sahel.

En ce qui concerne la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation nationale au Mali, l’Ambassadeur Boualem Chebihi s’est félicité des «progrès tangibles» qui marquent ce processus et assure les Maliens de l’accompagnement de son pays sur le chemin de la paix et de la réconciliation nationale. Ce, afin de leur permettre de tirer profit des dividendes de la paix.

Toujours, au plan bilatéral, la coopération sectorielle se porte bien. Cette année aura été aussi fructueuse dans tous les grands domaines d’intérêt commun. «Dans un esprit gagnant-gagnant, les contacts d’affaires entre les deux pays sont appelés à se renforcer davantage à la faveur du Forum Investir au Mali et de la 12e édition de la FEBAK», a-t-il ajouté.

L’Ambassadeur Boualem Chebihi a réitéré sa détermination à user de tous les leviers qu’il dispose pour rapprocher les deux pays et les deux Peuples.

«Le Peuple et le Gouvernement du Mali se rappellent qu’il y a 63 ans des patriotes algériens, guidés par le souci de faire recouvrer à leur pays sa dignité, se sont lancés dans la lutte contre la colonisation avec pour armes la foi en la victoire finale et la détermination à faire triompher l’idéal d’une Algérie libérée. L’Histoire retiendra que dans cette œuvre salvatrice, l’Algérie a pu bénéficier du soutien fraternel du Peuple du Mali animé du même idéal d’une Afrique libre, assumant son propre destin et ouverte à une coopération responsable avec le Mali». Ces propos sont du Ministre des Affaires Etrangères et de la Coopération Internationale, Abdoulaye Diop.

Selon le Ministre Diop, cette cérémonie de commémoration est l’occasion de magnifier, une fois de plus, les excellentes relations qu’entretiennent le Mali et l’Algérie, sous la sage et clairvoyante direction de Son Excellence Abdelaziz Bouteflika, Président de la République Algérienne Démocratique et Populaire et son homologue Ibrahim Boubacar Kéïta du Mali. De poursuivre que le Mali apprécie hautement la coopération dynamique et multiforme qui existe entre les deux pays et à laquelle l’Ambassadeur Boualem Chebihi a largement donné une nouvelle impulsion.

Il faut noter que l’Algérie est l’invitée d’honneur de la Foire Internationale de Bamako FEBAK qui se tiendra, en principe, au mois de décembre prochain.

Salimata Fofana : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Vente des migrants africains en Libye : Nos autres dirigeants vont-ils réagir comme IBK ?

La diffusion d’une vidéo par la chaîne américaine CNN, montrant des personnes vendues aux enchères …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *