jeudi 19 juillet 2018
Accueil | Oeil du combattant | La ville de Bamako commence à être inondée cette année encore

La ville de Bamako commence à être inondée cette année encore

Les populations de la capitale malienne souffrent dans leurs domiciles, dans la circulation à pied, à vélo comme à bord de véhicules ou engins à deux roues. Cela, à cause de la boue et des eaux stagnantes ou de ruissellements. Partout, de Sarangarébougou à Kanadjiguila, en passant par les quartiers du Centre-ville comme Bagadadji, Niarela, N’Golonina et autres, dans presque toutes voies publiques avec certaines artères principales comme celle  qui longe le monument « Kondron  ni Sané» en passant par l’ORTM, partout c’est l’inondation  dès après une pluie battante. Tout comme à l’opposé de la même route qui mène vers le troisième Pont de Sotuba. Sur ce trajet, au niveau  du « Rond-point » de la SOMAPIL, tout comme au niveau de l’ex siège de la  MINUSMA et de la SOTELCO, à la Zone Industrielle, ce sont, si vous le voulez, des rivières et des marigots avec des eaux stagnantes au beau milieu des chaussées sur les bas-côtés du goudron. Ce, tout juste à cause de problèmes de caniveaux qui ne sont jamais curés et des égouts remplis de plastiques et des ordures ménagères ou industrielles de toutes sortes. Les Maires  de Bamako et  les plus hautes autorités politiques ont toujours été interpellées ; mais en vain. Alors que faire et qui viendra sauver Bamako de ces risques graves d’inondations ? Seul l’avenir nous le dira !

Le Fouineur 

Rédaction

Voir aussi

Iba One, facteur de mobilisation des jeunes

Le jeune rappeur Iba One dont certains trouvent qu’il est le meilleur de l’actuelle Génération …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *