mardi 18 juin 2019
Accueil | Economies | La société minière SOMILO SA en avant pour le respect des textes du secteur minier malien

La société minière SOMILO SA en avant pour le respect des textes du secteur minier malien

Aujourd’hui au Mali, l’activité aurifère bat son plein, surtout dans la première région et apporte de la valeur ajoutée à l’économie nationale. Mais, de nos jours, avec l’exploitation illégale de l’or, le secteur connait d’énormes difficultés. C’est pourquoi la principale société minière de Loulou-SOMILO SA se bat pour organiser le secteur afin que l’or soit exploité dans les conditions légales, dans le respect strict de l’environnement, pour le bonheur de la population malienne. Parce que, si les méthodes adéquates sont utilisées pour l’exploitation de l’or, la nature serait moins dégrader.
Ainsi, selon nos sources, la société minière de Loulou-SOMILO SA est une grande société qui exploite de l’or pratiquement dans les sites miniers du Mali. Il est à 100% dirigé par des maliens et accorde une priorité à la jeunesse de ses zones d’intervention. Aussi, sur le plan du développement économique, la Société Minière de Loulou-SOMILO SA a formé 59 femmes dont 49 en saponification et 10 en fabrication de confiture. L’entreprise a aussi investi dans des GIE des ramassages d’ordures, dans la construction d’un l’abattoir moderne à Djidian, de 49 forages, de 4 systèmes d’addiction sommaire d’eau dans les villages.
Sur le plan sanitaire, elle a fait également la rénovation et l’équipement des CSCOM de Sitakily, de Mahinamine et de Loulou. Cette entreprise minière a aussi investi dans des programmes de lutte contre le paludisme et offert des soins gratuits de la population. Aussi, consciente des enjeux environnementaux de l’exploitation minière, la SOMILO SA s’engage à respecter tous les textes en vigueur en la matière en République du Mali. Selon nos sources, le constat global est que la mine investit beaucoup pour la protection de l’environnement. Mais ce qui est plus dramatique, c’est l’utilisation des produits chimiques par les orpailleurs traditionnels.
info sept

Djibril Coulibaly

Voir aussi

PREMIER MINISTRE ET MINISTRE DE L’ECONOMIE ET DES FINANCES: Quatre questions majeures à Boubou Cissé

Quand la composition du gouvernement a été rendue publique le 5 mai 2019, les maliens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :