mardi 20 novembre 2018
Accueil | Oeil du combattant | La poussière reprend ses droits sur la route de Dialakorodji provoquant des maladies et des accidents

La poussière reprend ses droits sur la route de Dialakorodji provoquant des maladies et des accidents

La boue et les lacs d’eaux stagnantes cèdent la place à une insupportable poussière tout au long de la route de Dialakorodji. De Falaya jusqu’au goudron de Banconi. La poussière remplie les SOTRAMA autant elle frappe fort les voitures personnelles sans vitres plombées. Quant aux autres usagers sur des engins à deux roues tout comme ceux à bord des tricycles ainsi que les piétons, tout le monde est inondé de poussières sans compter les habits que ceux-ci portent. Il est impossible de continuer à porter les mêmes habits avec lesquels l’on emprunte cette route pour arriver au centre-ville de Bamako en provenance de Dialakorodji. Le bitumage ou les travaux de modernisation de cette route dont le coup d’envoi a été donné en mars 2018 par le Président IBK en personne  restent toujours à l’état de projet. Or, la poussière continue  d’envahir tout passant les usagers de cette route. Que vous soyez à pied, en voiture ou sur mobylette, vous êtes, sur cette route,  exposés tous et à toutes les périodes  à toute sorte de maladies. Les autorités doivent impérativement  venir le plus tôt au secours des populations  de cette Commune, située juste dans  le périmètre  de la ville de Bamako.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

L’insuffisance des effectifs à l’agence BMS de Djélibougou cause des ennuis

«Le client est roi » a-t-on l’habitude d’entendre universellement. Cependant, force est de reconnaître que chez …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :