jeudi 19 juillet 2018
Accueil | Politique | La Mission d’observation électorale de l’UE au Mali déploie : Un premier groupe de 20 observateurs

La Mission d’observation électorale de l’UE au Mali déploie : Un premier groupe de 20 observateurs

La Mission d’observation de l’Union européenne au Mali (MOE UE Mali) a déployé ce matin un premier groupe de 20 observateurs de longue durée dans le pays. Ils sont venus renforcer les 9 analystes présents au Mali depuis le 19 juin. Au total, plus de 80 observateurs de l’UE seront présents pour l’élection présidentielle le 29 juillet.
Arrivés au Mali le 27 juin, ces 20 observateurs ont d’abord suivi une formation de quatre jours sur les aspects politiques, électoraux et sécurité de l’élection présidentielle. Les observateurs sont ressortissants des Etats membres de l’Union européenne, ainsi que de la Norvège et de la Suisse.
Les observateurs sont principalement déployés dans le Sud et l’Ouest du pays ainsi qu’à Bamako, ils couvriront également en partie le Centre et le Nord. Au total, les zones d’observation de la Mission représentent environ 80% de l’électorat malien.
Ces 20 observateurs dits « de longue durée » assureront le suivi de la phase pré-électorale et de la campagne électorale, de la distribution des cartes d’électeur, des préparatifs et du déroulement du scrutin, ainsi que la compilation des résultats au niveau local.
Ils seront renforcés une semaine avant le vote par 30 autres observateurs dits de courte durée, ainsi que par une vingtaine de diplomates de l’Union européenne en poste à Bamako. Le 29 juillet, la Mission d’observation électorale de l’UE disposera ainsi de plus de 80 observateurs sur le terrain.
La Mission d’observation électorale de l’UE est dirigée par la Chef Observateur Cécile Kyenge, membre du Parlement européen.
La MOE UE est présente au Mali à l’invitation du Gouvernement malien pour l’observation de l’élection présidentielle prévue le 29 juillet, avec un éventuel deuxième tour fixé au 12 août. C’est la troisième fois que l’UE mandate une Mission d’observation électorale dans le pays, après les deux missions de 2013 pour le suivi des élections présidentielles et législatives.
Les observateurs sont dans l’obligation de rester impartiaux et de respecter le Code de conduite des observateurs de l’Union européenne. Ils sont également tenus de respecter les lois maliennes.
La MOE UE a pour mandat d’effectuer une évaluation approfondie, impartiale et à long terme du processus électoral au regard des normes internationales pour des élections démocratiques. Les observateurs évalueront le processus électoral conformément au cadre juridique malien et des obligations régionales et internationales du Mali.
Deux jours après le scrutin, la MOE UE présentera publiquement dans une conférence de presse ses premières observations et conclusions sur le processus. Le rapport final de la MOE UE sera présenté aux autorités et au public quelques semaines après la proclamation des résultats définitifs. Ce rapport comprendra une évaluation plus approfondie du processus électoral, ainsi que des recommandations pour les scrutins à venir.
LECOMBAT.FR

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Présidentielle 2018 : Les Religieux vers une consigne de vote unique ?

Dans un enregistrement vocal circulant actuellement à travers les réseaux sociaux, le Guide spirituel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *