lundi 10 décembre 2018
Accueil | Politique | La Coalition CMD : Le clan des versatiles

La Coalition CMD : Le clan des versatiles

Double-face, infidélité, croc-en-jambe fantaisiste ; bref, voilà quelques qualificatifs résumant le caractère politique de Cheikh Modibo Diarra. Des impressions qui collent, malheureusement, à sa peau. C’est un Homme à double visage qui change  entre le matin et le soir. D’où le vocable : «quand le populisme et l’avidité nous tiennent ! ».

Le scrutin présidentiel du dimanche dernier ne semble pas encore finit d’exposer au Peuple malien le caractère capricieux et versatile de certains  Hommes politiques. La valeur fondamentale d’un  Homme qui prétend être le père de la nation doit être la fidélité à ses engagements. Mais, hélas ! Ce caractère tant souhaité semble être le revers de nos Hommes politiques, indécis, qui changent de langages en fonction de la Direction du vent. Pire, on n’en a plus honte. Chose que le Malien lambda arbore.

En effet, depuis le début de l’année électorale 2018, le constat sur la scène politique malienne est déplorable. Des tractations et tergiversations politiques sur fond de populisme gagnent sur la sincérité. D’un, de deux, l’on ne sait plus où est l’honnêteté sur la scène politique. Chacun, d’une manière ou d’autre, guette  la direction du vent sans inscrire dans ses actes l’intérêt du Peuple dont il prétend être  sauveur. Regarder le Malien lambda dans les yeux après avoir pris une décision le matin, puis se démarquer le petit soir n’est plus une souillure. Et l’exemple est là. Cette versatilité de la coalition CMD, qui a failli jeter la poudre aux yeux des Maliens lors du scrutin du dimanche dernier, en justifie.

Si dans un premier temps, les Maliens ont fortement conspué l’incohérent  Moussa Mara, l’ancien PM du Président IBK, pour son caractère populiste et fantaisiste se démarquant de son engagement avec la Convention des Bâtisseurs le petit soir après l’avoir signé le matin en retirant sa candidature au profit de l’astrophysicien Cheick Modibo Diarra, le temps, l’unique juge, semble faire une lumière sur ce genre d’hypocrisie de ces deux hommes politiques. Ce qui prouve que les oiseaux de mêmes plumages  se rassemblent toujours.

À seulement deux (2) heures après la conférence de presse  d’une vingtaine de candidats, le mercredi dernier à maison de la presse, pour mettre en demeure les autorités contre tentative de coup d’État électoral au détriment des voix des urnes exprimées par les Maliens, c’est le tandem Mara et Diarra qui déçoit plus d’un observateur averti de la scène politique malienne avec un communiqué laconique. À la grande surprise générale, CMD déclare  qu’il ne se « reconnait pas» dans la déclaration des candidats dont un chef d’état-major de sa coalition serait l’initiateur. Quelle incohérence entre le dire et le faire de notre prétendu sauveur?

Dans une vidéo relayée sur les réseaux sociaux, le célèbre chroniqueur Mohamed Youssouf Bathily confirme  ce revirement populiste de Cheick Modibo Diarra. Car, c’est un de ses bras droits politiques qui avait initié cette décision aussi capitale. Selon Ras bath, la rencontre des 18 candidats est une initiative de Konimba Sidibé, Chef du parti MODEC, un allié  phare de CMD. Selon le chroniqueur,  Konimba Sidibé  qui aurait  même appelé Tiébilé Dramé pour lui proposer de réagir par rapport aux fraudes et  bourrages d’urnes constatés  dans certaines localités au détriment de leurs candidats. Et c’est lui Konimba Sidibé qui avait  représenté le camp de Cheikh Modibo Diarra à la rencontre au Radisson Blue de Bamako où la décision a été prise avec l’avale des candidats. Le processus a été suivi par  deux  mandataires de l’astrophysicien (Modibo Kely et Yamoussa Maiga) après le départ de Konimba Sidibé vers  l’après-midi. C’est, donc, en commun accord avec les Représentants de CMD que le communiqué a été ainsi rédigé dont la copie a été mise à la disposition de toutes les parties prenantes. C’est surprenant, donc, d’apprendre  le communiqué de revirement du CMD sur les réseaux sociaux. Quelle désorganisation dans l’équipe de notre astrophysicien. D’autant plus que, selon un proche d’IBK, Cheick Modibo Diarra aurait mordu à l’hameçon mais Mara, connaissant IBK,  se désolidarise complètement de l’acte honteux de son associé. Un divorce entre le couple CDM et Mara est probable.

Seydou Konaté : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Marche du FSD et du Cofop : Tiébilé met en garde Soumeylou

Une forte Délégation de Religieux a été reçue au siège du Front pour la Sauvegarde …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :