jeudi 22 août 2019
Accueil | Oeil du combattant | La banalisation de la maladie

La banalisation de la maladie

Depuis un certain temps, des affiches pullulent  sur certaines grandes artères  de la ville de Bamako, faisant état d’une solution miracle pour «développer le sexe». Ces pseudo marchands d’illusions apposent un numéro. À notre avis, même la publicité sur les radios de personnes possédant des solutions miracles doit être interdite ou soumise au respect du règlement en vigueur en la matière dans notre pays. Surtout que les principaux acteurs du milieu eux-mêmes reconnaissent les limites de ces pratiques dites mystérieuses. Dans un passé récent, ces Hommes ne proposaient que des traitements moins heurtants la conscience collective comme faire pipi au lit, fatigue générale, hémorroïde interne et externe, constipation, lavage du ventre, problème d’accouchement, dermatose, démangeaison, maux de tête, maux d’yeux, pisser du sang, courbatures, mal de membres, mauvaise langue, diarrhée, choléra, éjaculation précoce, estomac, rhumatisme, épilepsie, fièvre jaune, asthme, tension, lèpre, paludisme, sinusite, diabète, pour maigrir, maux de ventre, vers intestinaux, hernie, problème de vue, maux de dents, maux d’os et de reins. Aujourd’hui, les solutions ont évolué et sont plus à tendance de développer le sexe, maladies sexuellement transmissibles, impuissance sexuelle, femme qui veut se marier, pour bon voyage, femme qui aime son mari, chance, éjaculation précoce, homme qui veut récupérer sa femme, femme qui n’a jamais eu d’enfant, pour maigrir, arrêter de fumer et fibrome, entre autres. Nos hautes autorités de sécurité doivent s’intéresser de près à cette situation.

Le Fouineur

Rédaction

Voir aussi

Journée panafricaine des femmes: hommage mérité à nos vaillantes mamans, épouses, sœurs… !

  A toutes celles qui ont allaité, qui allaitent et allaiteront ; l’Œil de votre  Combattant …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :
Aller à la barre d’outils