jeudi 18 octobre 2018
Accueil | Société | Koro : Le conflit entre Peulhs et Dogons fait plus de 10 morts

Koro : Le conflit entre Peulhs et Dogons fait plus de 10 morts

Les affrontements intercommunautaires entre Peulhs et Dogons ont encore repris dans le cercle de Koro, Région de Mopti.  Les affrontements entre les deux ethnies ont commencé depuis le vendredi 9 mars 2018. Les heurts auraient  déjà causé la mort  d’une dizaine de personnes et d’importants dégâts matériels ont été constatés.  La tension reste vive dans la zone et les populations demandent l’intervention des autorités pour calmer la situation.  Au moment où nous mettions sous presse, des dispositions étaient en cours pour ramener le calme entre les deux communautés.

Ces affrontements ont commencé par l’attaque de deux villages habités par des Dogons à savoir Sabérré-Darrah et Diankabou, dans le Cercle de Koro. Les premiers témoignages disaient que c’étaient des terroristes ; mais, par après, c’est vers les Peulhs qu’a été pointé un doigt accusateur.

C’est suite à ces deux attaques que des chasseurs Dogons ont attaqué et incendié le village peulh de Madougou, dans la matinée du dimanche 11 mars.

Selon des  sources locales, un troupeau de 400 vaches appartenant aux  Peulhs aurait été emporté par les Dogons. Le bilan de ces affrontements fait état d’une dizaine de morts, des  maisons et des stocks alimentaires incendiés également.

Afin  d’apaiser la tension, le Préfet de Koro a organisé, hier lundi, tôt dans la matinée, une rencontre avec les deux communautés et les forces de sécurité.

Pour rappel, dans le même Cercle de Koro, en juin 2017, des affrontements entre Peulhs et Dogons ont fait plus de 30 morts et plusieurs blessés. C’était dans le village de Douna.

Adama A. Haïdara : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Pacte pour la paix : Ça coince entre le Gouvernement et les Groupes Armés

Les rideaux peinent à tomber sur les travaux de la 28e session du Comité de suivi …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *