jeudi 19 juillet 2018
Accueil | INTERVIEWS | « Je n’utiliserai jamais les réseaux illicites d’obtention de voix que certains chefs de guerre politique vendent au plus offrant … », Rakia ALPHADI

« Je n’utiliserai jamais les réseaux illicites d’obtention de voix que certains chefs de guerre politique vendent au plus offrant … », Rakia ALPHADI

Madame Rakia ALPHADI épouse ABIDINE, présidente du parti politique « AFP-MALI », en cours de création, envisage d’être candidate à l’élection présidentielle du 29 juillet 2018. De Paris, où elle réside, Madame Rakia ALPHADI, cette jeune femme courageuse a accepté de répondre aux questions de notre canard, « LE COMBAT » sur son programme et son positionnement idéologique. Assi, elle nous donne ses impressions sur le déroulement de cette campagne électorale.

Voici l’intégralité de son entretien

LE COMBAT

Présentez-vous à nos lecteurs

_Madame ALPHADI

Bonjour Madame BATHILY,

Bonjour à toutes les lectrices et à tous les lecteurs de votre journal le «  COMBAT », que je remercie par avance d’avoir eu la gentillesse d’acheter ce numéro, hautement important et significatif de votre quotidien, dont le nom cadre à merveille avec mes propres objectifs et mon combat personnel à savoir :

« COMBATTRE ET ANÉANTIR TOUT CE QUI PARTAGE LE PEUPLE MALIEN ET QUI NOURRIT LA GANGRÈNE MORTELLE QU’EST LA CORRUPTION QUI ANÉANTIT TOUS LES EFFORTS DU MALI, MAIS PAR CONTRE NOURRIT DES TROUBADOURS ET DES PRÉDATEURS DE TOUT GENRE »

Je me nomme Madame Rakia ALPHADI, de TOMBOUCTOU, née le 31/12/1973, domiciliée à HAMABANGOU, mais vivante actuellement à PARIS en France.

Vous êtes l’une des rares femmes à vouloir ambitionner la magistrature suprême de notre pays. Pourquoi, et quels sont vos objectifs ?

Madame ALPHADI

Je ne suis ni « Savante », ni « Professeur » ni « Doctoresse », mais une simple mère de famille malienne, chef d’entreprise et présidente d’associations humanitaires, qui a décidé de mettre toute son énergie dans un combat pour que plus jamais personne ne pleure son père, sa mère et son frère comme je l’ai fait, à cause de guerres fratricides téléguidées par des PRÉDATEURS qui ne sont préoccupés que par leurs seuls intérêts.

Comme vous savez mieux que moi, en tant que journaliste ayant accès à beaucoup d’information, le Mali va mal et tout malien ou qu’il soit, qui pense avoir une solution pour sortir nos pauvres populations de cette déchéance du grand MALIBA, doit tout laisser sur place où qu’il soit pour revenir au Mali et la proposer au PEUPLE MALIEN et c’est ce que j’ai fait.

Ceci étant, voici pêle-mêle certains de mes objectifs primordiaux :

  1. Ramener une paix définitive au Mali
  2. Réconcilier les Maliens pour que l’entente et la fraternité entre les Maliens redeviennent rois au Mali
  3. Réorganiser le Mali et ses organes intérieurs afin de permettre aux différentes populations de mieux se connaitre, de s’apprécier et de protéger en mutuelle collaboration leurs espaces de vie individuels afin de pouvoir vivre dans un Mali apaisé, uni et solidaire
  4. Éliminer tout ce qui divise les Maliens comme les mots « POLICE » ou « ARMÉE » ou « REBELLE »,
  5. Mettre en œuvre des actions visibles concrètes qui permettront à chaque Malien de pouvoir vivre paisiblement et assouvir tous ses besoins naturels
  6. Créer un système de solidarité nationale qui puisse permettre à chaque Malien de vivre normalement, de se soigner normalement et de ne pas être à la merci d’aucun corrompu,
  7. Créer des pôles de développement pouvant transformer le MALI en une nouvelle CHINE de l’Afrique
  8. Optimiser les berges du fleuve Niger
  9. Optimiser le sous-sol malien
  10. Apporter une éducation et un apprentissage de haut niveau assiste par ordinateur au Mal
  11. Réorganiser le système de transport afin de désenclaver l’ensemble du territoire malien par exemple la construction du CHEMIN DE FER DE LA PAIX que je préconise
  12. Revaloriser le tourisme malien

Déjà des obstacles se dressent devant vous, le parrainage des élus. Pouvez-vous nous en parler?

Madame ALPHADI

Madame BATHILY, des obstacles se sont dressés devant moi parce que j’ai refusé et je refuserai toujours d’acheter des signatures pour valider ma candidature comme « logiquement » tous les candidats ont du le faire à part Son Excellence Mr le Président de la République dont les partis qui sont dans sa majorité ont la quasi-totalité des élus.

Dès que les « élus-commerçants de signatures » ont entendu mon combat contre leurs attitudes qui faussent la sincérité des élections, ils ont fait corps contre moi afin de m’empêcher de me présenter de les poursuivre éventuellement (si j’étais élue pour leurs forfaits illégaux)

C’est ainsi qu’à ce jour je n’ai obtenu aucun parrainage : c’est anticonstitutionnel

À travers vos communiqués, vous dénoncez l’illégalité du système de parrainage, pensez-vous que la Cour suprême que vous voulez saisir sera à votre écoute ?

Madame ALPHADI

Madame BATHILY, je l’espère de tout mon cœur pour entre autres, les 3 raisons suivantes

Raison 1 :

La Constitution malienne est contre toute discrimination raciale, ethnique, etc. Or dans mon cas, ce serait faire entorse à ladite Constitution que de m’éliminer parce que je ne veux pas corrompre des élus pour obtenir leurs signatures et être candidate pour être une présidente qui va continuer le pillage des maigres ressources du PEUPLE MALIEN

Raison 2 :

Ne rien faire, ce serait laisser fausser sciemment la sincérité de ladite élection qui ne pourrait qu’être annulée après son déroulement

Raison 3

La Cour Constitutionnelle a dit en 1996 que le parrainage des candidats ne devait pas être mis en œuvre

Raison 4

Mon programme électoral est la seule qui pourrait sauver le Mali, à mon avis

Plus de 39 candidats ont annoncé leurs candidatures à cette élection présidentielle de 2018, vous n’avez pas le sentiment d’être engloutie dans la masse ?

Madame ALPHADI

Pour confirmer votre assertion, je dirais en plus, il n’y aurait que deux femmes candidates sur tous ces candidats et de plus une seule femme du NORD du Mali qui est la zone des tensions :

CECI EST INACCEPTABLE

D’autant plus que les statistiques nationales démontrent que les femmes sont plus nombreuses que les hommes au Mali

Et annuler la seule femme du Nord que je suis parce qu’elle ne veut corrompre aucun élu serait une monstruosité et l’opinion internationale que pilote le Mali ne l’approuverait pas à mon avis

LA BALLE EST DONC DANS LE CAMP DE LA COUR CONSTITUTIONNELLE QUI PEUT ÉLIMINER LES BREBIS GALEUSES ET RENDRE CETTE ÉLECTION SEREINE

Comment pourriez-vous mener, seule, c’est-à-dire indépendante, cette campagne alors que vous vivez hors de pays, la France ?

R6_Madame ALPHADI

Madame BATHILY, je vous remercie pour cette question qui me permet de corriger certaines contre-vérités parce que

  1. je ne suis pas seule, car je suis la présidente de « AFP-MALI », un parti politique en cours de création depuis 2009 parce qu’aucun ministre malien ne veut me délivrer un récépissé,
  2. Je ne suis pas seule, car je suis présidente de plusieurs ONG dont certaines sont basées au Mali
  3. Je ne suis pas seule, car plusieurs de nos adhérents sont présidents de plus de 100 ONG au Mali
  4. Je ne suis pas seule, car plusieurs bénévoles nationaux et internationaux qui ont épousé ma cause, m’ont rejoint en tant que des bénévoles

Étant donné que votre notoriété est à évaluer au Mali, quelle stratégie adopterez-vous pour conquérir le cœur des Maliens

Madame ALPHADI

Madame BATHILY, je tiens à rectifier une chose à savoir, je ne suis pas connue à Bamako, mais je suis connue dans le Nord du Mali qui à ce jour fait partie du Mali.

Pour répondre à votre question, je compte utiliser en premier lieu les médias dont vous faites partie, les radios de proximité, les réseaux sociaux et les contacts que me permettent nos nombreuses ONG.

Mais je n’utiliserais jamais les méthodes mafieuses qui consistent à acheter des APPLAUDISSEURS fantoches pour des MEETINGS de polichinelle, pour effrayer les autres candidats

Je n’utiliserai jamais les réseaux illicites d’obtention de voix que certains chefs de guerre politique vendent au plus offrant en utilisant nos pauvres populations comme du bétail pour quelques miettes.

Vous faites partie de la jeune génération, comment, concrètement, allez-vous aider les jeunes à s’insérer sur le marché de l’emploi ?

Madame ALPHADI

Madame BATHILY, j’attire votre attention sur deux faits

Fait 1 : Il y a plus de 50% de la population qui a moins de 15 ans

Fait 2 : Il y a à peu près 10% qui a plus de 55 ans

CONSLUSION : 60% de la population n’est pas concernée

Pour permettre au 40% restant, il faut aider à la création d’emplois et lancer ce que j’appelle les 4 PLANS MARSHAUX du Mali à savoir :

  1. Le PLAN MARSALL « KANKA-MOUSSA » pour le sud
  2. Le PLAN MARSALL « AHMED BABA » pour les régions de Tombouctou
  3. Le PLAN MARSALL « ASKIA » pour la région de GAO
  4. Le PLAN MARSALL « FIROUN » pour les régions de KIDAL et MENAKA

Et lancer des plans spécifiques pour le bâtiment et l’agriculture

Quand on parle de campagnes électorales, forcément, l’argent est en jeu. Quels dispositifs et moyens, entendez-vous mobiliser pour mener à bien votre campagne ?

Madame ALPHADI

Madame BATHILY, ces dernières années, j’ai été le mandataire permanent de mon époux à chaque fois qu’il se présentait aux élections en France ce qui m’a appris comment maitriser cette question de financement des campagnes électorales.

Et je vais utiliser la même méthode de collecte d’argent que celles que j’ai utilisées en France, basée sur la transparence et la loi.

Aussi, je vais mettre en place une association qui recevra les dons, délivrera des reçus officiels déclarés aux services des impôts et dressera en fin de campagne un bilan des dépenses et recettes, dont copie sera remise a chaque donateur qui le demanderait.

Pour le moment, je fonctionne sur les fonds propres de mon époux et moi

Pour conclure, pourquoi voter pour vous plutôt que pour un autre candidat?

Madame ALPHADI

Je demande au peuple malien de voter pour moi. Parce que depuis 1960, ce sont les hommes qui pilotent sans aucun résultat probant, et le MALI est redevenu un pays colonise et parce que mon programme qui sur la réalisation des économies et la lutte contre la corruption est révolutionnaire.

En tout état de cause, je vous remercie pour m’avoir donné le loisir de répondre à certaines légitimes questions que certains se posent à savoir ; Comment étant en France, pourrai-je apporter une aide et comprendre les problèmes du Mali. Je réponds à ces sœurs et frères que même si je suis en France je vis à l’instar des autres immigrés chaque jour comme si j’étais au Mali et je suis très au courant de leurs préoccupations.

Mon éloignement du quotidien m’a permis de concocter un programme révolutionnaire qui je suis certaine va résoudre la majeure partie des problèmes de nos pauvres qui ne cherchent rien que VIVRE EN PAIX TOUT POUVANT NOURRIR LEURS FAMILLES et c’est la moindre des choses

Pour finir je remercie tous vos lecteurs et je prie ALLAH de TOUT PUISSANT, de réaliser mes vœux à savoir : « Que la Cour Constitutionnelle Malienne soit à la hauteur de l’ÉDUCATION NATIONALE FRANÇAISE qui n’a pas hésité une minute pour annuler suite à ma contestation, toutes les élections des REPRÉSENTANTS DES PARENTS D’ÉLÈVES parce que les grosses fédérations qui étaient en face de moi, ont triché dans la confection de leurs bulletins de vote, ce qui faussait la sincérité des élections concernées

Ainsi je pourrai présenter normalement mon programme et le Peuple malien jugera.

Réalisée par Bathily Neimatou Coulibaly

Rédaction

Voir aussi

DR BAKARY TRETA PRESIDENT DU RPM « Potentiellement le président IBK va être candidat »

A l’occasion des premières assises du Rassemblement pour le Mali (RPM) tenues au Palais de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *