samedi 23 mars 2019
Accueil | Politique | Général Moussa Traoré en grand médiateur chez le Chérif Bouyé : IBK aura-t-il le visa de Nioro ?

Général Moussa Traoré en grand médiateur chez le Chérif Bouyé : IBK aura-t-il le visa de Nioro ?

L’ex-Président du Mali, Général Moussa Traoré (GMT), a posé ses valises, hier, jeudi, dans la ville Sainte de Nioro du Sahel pour proposer ses bons offices entre le Président IBK et le Chérif Mohamed Ould Cheickné alias Bouyé. Ce, afin de ramener ce dernier à de meilleurs sentiments pour ce deuxième mandat du Président Ibrahim Boubacar Kéïta.

Il s’agit d’une nouvelle tentative de réconciliation entre le Chérif de Nioro du Sahel et le Président IBK. Le Président GMT entend mettre tout en œuvre afin que le climat entre son allié IBK et Bouyé redevienne à la normale. Plus d’un estime que c’est une mission échouée à l’avance.

« IBK va mourir sans avoir le visa de Nioro. Il n’aura plus l’accompagnement du fils de Cheick Hamala. C’est fini. GMT est à sa troisième visite  ici pour la même cause en plus d’autres Responsables religieux. Bouyé a soutenu qu’il n’y a pas de mésentente entre eux, mais qu’il restera un opposant de son pouvoir. Qu’il demeure contre son régime. Car, c’est un pouvoir fatal  au Peuple et au pays. Le pays n’a pas d’intérêt de son pouvoir et que lui, Bouyé, ne soutiendra personne sur le mensonge. Aussi qu’ils peuvent continuer à entretenir des relations Humaines même demain s’il quitte le pouvoir », arguent certains Habitants de la ville Nioro du Sahel.

Par ailleurs, selon des rumeurs, IBK perd souvent le sommeil à cause de la brouille entre lui et le Saint Homme de Nioro du Sahel.

Pour notre part, nous ne pourrions vous confirmer ni infirmer, pour le moment, si le Chérif de Nioro du Sahel acceptera la collaboration d’IBK à la suite de cette médiation du GMT qui vient ainsi renouveler ses bons offices entre les deux parties.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

LE DIRECTEUR DE LA SECURITE D’ETAT FETE EN GRANDES POMPES SES 50 ANS : Quand le dernier rempart du dispositif du renseignement s’abime

Décidemment, le Mali est en passe de devenir une république bananière. Après le discrédit sur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :