lundi 17 décembre 2018
Accueil | Politique | «Fraudes» attestées au second tour : 18.000 Cartes d’électeurs distribuées à Kidal pour 10.000 inscrits

«Fraudes» attestées au second tour : 18.000 Cartes d’électeurs distribuées à Kidal pour 10.000 inscrits

Le samedi dernier, de la place de la Liberté à la Bourse du Travail, il y a eu une forte mobilisation des partisans de Soumaïla Cissé pour «revendiquer» la victoire de leur candidat. Ils étaient, selon le Directoire de campagnes de Soumaïla Cissé, « 200.000 personnes». Soumaïla Cissé est,  avec des détails bien étayés,  revenu sur les cas de «fraudes» qui ont, selon lui, émaillé le second tour. 

«C’est le plus grand rassemblement depuis le second tour de l’élection présidentielle, ce qui atteste d’une amplification de la mobilisation au Mali et à l’extérieur du pays en faveur du Président Soumaïla Cissé», peut-on lire dans le Communiqué du Directoire de Campagnes de Soumaïla Cissé.

Après avoir condamné l’arrestation de Paul Ismaël Borro qu’il a qualifié d’enlèvement, Soumaïla Cissé est revenu sur les «fraudes» qui ont émaillé le scrutin présidentiel du second tour au Centre et au Nord du pays. Selon lui, ces cas de «fraudes» ont été rapportés dans le «Livre blanc sur la fraude» dévoilé le 26 août.  Il trouve anormal que le taux de participation qui est de 34,54% ait varié dans des proportions allant de 75 à 100% dans les Régions tenues par les Groupes armés.  «Dans 11174 Bureaux de vote, la participation dépasse les 80% avec 82% des suffrages exprimés attribués à Ibrahim Boubacar Kéïta». Il ne s’arrête pas là ; car, selon lui,  «7073 Bureaux, soit le tiers des Bureaux, ont enregistré des scores à la soviétique avec plus de 80% pour Ibrahim Boubacar Kéïta, qui obtient même 100% des voix dans 570 Bureaux de vote». Au même moment, lui, Soumaïla Cissé, a obtenu «moins de 5% des voix», s’insurge-t-il.

En ce qui concerne le Cercle de  Kidal, il fera savoir que 18.290 cartes d’électeurs ont été distribuées, alors que le nombre d’inscrits sur la liste électorale ne dépassait pas 10543.

Selon le Directoire de Campagnes de Soumaïla Cissé,   ces cas de fraudes systématiques ont permis de truquer et de confisquer le vote des Maliens ; d’où, ce rassemblement autour de leur candidat pour contester la réélection d’IBK.

Au nom de l’opposition, le Directoire de Campagnes de Soumaïla Cissé a appelé la Communauté internationale à prendre ses responsabilités afin de mettre un terme aux dérives d’un Régime devenu «illégitime».

Pour lui, l’investiture prévue pour le 4 septembre, n’est plus ni moins qu’une «forfaiture constitutionnelle et une trahison contre le Peuple malien».

 

Encadré

Liste des villes ayant marché

Au Mali (11): Nioro du Sahel ; Bamako ; Koulikoro ; Kayes ; Ségou ; Sikasso ; Niafounké ; Mopti ; Yélimané ; Kita  et Tombouctou.

À l’extérieur (04): Paris ; Bruxelles ; Genève et  Barcelone

Mohamed Sangoulé DAGNOKO : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

Marche de l’opposition : Encore réprimée

La marche de l’opposition pour dénoncer les crises qui secouent le pays notamment au Nord …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

 

%d blogueurs aiment cette page :