mercredi 20 septembre 2017
Accueil | Politique | FORUM «INVEST IN MALI» LES 7 ET 8 DECEMBRE 2017 : Quelles retombées pour les opérateurs économiques nationaux ?

FORUM «INVEST IN MALI» LES 7 ET 8 DECEMBRE 2017 : Quelles retombées pour les opérateurs économiques nationaux ?

Dans le cadre de la mise en œuvre de la politique nationale de promotion des investissements et de son plan d’actions 2017-2019, le gouvernement malien organisera les 7 et 8 décembre 2017 un forum consacré à la promotion de l’investissement au Mali. Dénommé forum «Invest in Mali», à travers ce rendez-vous économique, les autorités du pays envisagent de faire changer la perception négative du Mali à l’étranger et faire connaître ses opportunités d’investissement. Il s’agira aussi de développer des partenariats d’affaires entre les opérateurs maliens et étrangers et permettre également de partager les bonnes pratiques de promotion de l’investissement dans les différents pays.

Placé sous le parrainage du président de la République, la capitale malienne abritera les 7 et 8 décembre prochains le forum « Invest in Mali, où quelques 500 participants sont attendus. Le Conseil des ministres du mercredi 9 août 2017, a pris acte de la tenue de l’événement. Le sujet a été aussi expliqué aux hommes de médias, ce même 9 août, par Dr. Konimba Sidibé, ministre de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, lors du 15ème point de presse hebdomadaire du porte-parole du gouvernement.
Pour le ministre Sidibé, le forum est un événement à caractère mondial auquel participeront des chefs de gouvernement, des représentants des partenaires techniques et financiers, des hommes d’affaires, des responsables des institutions financières et économiques d’envergure internationale, comme la FMI, la Banque mondiale et autres.
Le ministre Sidibé indiquera que le forum «Invest in Mali» a pour objectif de faire connaître les opportunités d’investissements dans notre pays qui sont, selon lui, énormes mais peu connues par les partenaires. «Il s’agit de démontrer que le Mali dispose d’un cadre attrayant d’investissement avec un code des investissements qui donne des facilités et des structures d’appui à l’investisseur», a-t-il souligné. Il ajoutera en déclarant que cette rencontre vise aussi à faire en sorte que les opérateurs nationaux et internationaux se mettent ensemble pour nouer des partenariats pour de projets concrets, car, dit-il, « les opérateurs étrangers ont besoin de leurs homologues maliens». Il s’agira, selon le ministre, de faire changer la perception négative du Mali sur la scène internationale et cela en le plaçant sur l’échiquier économique mondiale, après la crise que le pays vient de traverser.
Dans ses explications, le ministre de la Promotion de l’investissement et du Secteur privé dira que l’investissement se porte bien au Mali. Il a en outre assuré que les préparatifs du forum vont bon train avec l’implication des hommes d’affaires du pays, avec la mise en place de plusieurs comités de travail.
Au ministère de la Promotion de l’investissement et du secteur privé, on avoue que l’organisation dudit forum constitue en soi, une opportunité de communiquer sur les efforts réalisés par le Mali en matière d’amélioration du climat des Affaires et dans le domaine de la promotion des investissements, afin de développer des partenariats stratégiques dans les domaines prioritaires de développement de notre pays.
Il faut noter enfin que dans la perspective d’une relance économique, et dans le cadre de la mise en œuvre de l’Accord pour la paix et la réconciliation Nationale au Mali, l’un des défis majeurs du Mali demeure la mobilisation des ressources nécessaires. Et cela, afin de réaliser des investissements dans les secteurs prioritaires de développement et contribuer à l’amélioration des conditions de vie des populations maliennes. C’est dans cette optique que le ministère de la Promotion de l’Investissement et du Secteur Privé a décidé d’organiser ce forum à Bamako.
Dieudonné Tembely
tembely@journalinfosept.com

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Kalfa Sanogo-Modibo Koné : La route de Koulouba passerait-elle par la CMDT ?

C’est après avoir dirigé la Compagnie Malienne de Développement de Textile (CMDT) qu’ils se sont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *