dimanche 25 juin 2017
Accueil | International | Flux migratoires passant par Gao : Dupliquer le dispositif d’Agadez au Mali

Flux migratoires passant par Gao : Dupliquer le dispositif d’Agadez au Mali

Le Ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla, s’inspire de l’expérience nigérienne dans le cadre de la gestion du flux migratoires. Pour ce faire, la suite de cette mission au Niger, le Ministre Sylla envisage de dupliquer le dispositif d’Agadez au Mali dans le but de réduire le flux migratoire passant par Gao en raison de son positionnement actuel en matière de transit des migrants.

En effet, le Ministre des Maliens de l’Extérieur, Dr Abdramane Sylla, a effectué, du 9 au 12 mars 2017, une visite de travail au Niger qui est l’un des pays de la Sous-région qui a su mettre en place un dispositif efficace pour la gestion des flux migratoires.

Selon un communiqué de la cellule de communication du Département des Maliens de l’Extérieur, l’objectif de cette mission du Ministre Sylla était de s’imprégner des expériences nigériennes dans la gestion du centre d’accueil et de transit d’Agadez pour les immigrés clandestins africains.

Lors des ces séances de travail, le Ministre a rencontré, à Niamey, plusieurs Responsables des services spécialisés en la matière. Précisément, le Ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Internationale et des Nigériens de l’Extérieur ; le Directeur Général de l’OIM en mission au Niger ; l’Ambassadeur représentant de l’Union Européenne au Niger ainsi que les autorités de la Région d’Agadez.

Faut-il rappeler que le Niger était jusqu’à une période récente un carrefour important des flux migratoires ouest-africains en direction du Maghreb et de l’Europe.

Depuis un an, l’Union Européenne a mis en place un dispositif de contrôle qui a permis de réduire drastiquement le nombre de migrants qui passent par Niamey et Agadez, au Niger. Depuis la mise en place de ce dispositif, les flux migratoires se sont reconfigurés autour de Gao qui devient le 1er site de transit des migrants dans l’espace sahélo-saharien.

Après Niamey, le Ministre s’est rendu au centre d’accueil et de transit d’Agadez. À la suite de cette mission, il envisage de dupliquer le dispositif d’Agadez à Gao dans le but de réduire le flux migratoire passant par Gao en raison de son positionnement actuel en matière de transit des migrants.

Par ailleurs, en marge de ces différentes rencontres, le Ministre des Maliens de l’Extérieur et sa délégation ont rencontré la communauté malienne du Niger. Les échanges ont porté sur l’ensemble des sujets d’actualité dont, entre autres, le problème d’insécurité au Mali ;  la restructuration de l’Armée Malienne ; les difficultés liées à l’acquisition de la carte NINA et du passeport biométrique ;    les initiatives de mobilisation des compétences ;   la participation de la diaspora malienne au Forum d’Entente Nationale.

Oumar Diakité : LE COMBAT

Rédaction

Voir aussi

«Nous tombons malades»: le calvaire des migrants dans le nord de Paris

Ce n’est plus une crise migratoire, mais une crise de l’accueil, affirment les associations. Dans …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *