lundi 15 octobre 2018
Accueil | Art & Culture | FESTIVAL REGGAE : La 13e édition prévue pour les 22, 23 et 24 février

FESTIVAL REGGAE : La 13e édition prévue pour les 22, 23 et 24 février

En prélude à la 13e édition du festival reggae, la directrice Mariam Sangaré alias Sista Mam et le groupe Halikilima-Roots ont organisé une conférence de presse au Parc national le mardi 6 février en présence des mouvements rasta du Mali dont le Mourasma et le Corasma et plusieurs invités.

Accompagnée par Caraf du Burkina Faso venu pour la circonstance, Charly Traoré alias Ras Apsara (Chafa Ben Jah) et Queen Mami pour éclairer la presse sur les activités qui marqueront cette 13e édition, Mariam Sangaré Sista Mam, directrice du festival, a souligné que le Mali Festi ‘Reggae est une initiative qui s’articule autour de la naissance de Robert Bob Nesta Marley (6 février).

A l’en croire Bob Marley était un artiste interplanétaire, fervent défenseur des droits de l’Homme et ardent militant panafricaniste, il a toujours œuvré pour les Etats-Unis d’Afrique et le panafricanisme. C’est pourquoi, débuté en février 2005, le Mali Festival Reggae a toujours été un espace de dialogues, d’échanges politiques, socioculturels et éducatif. D’ajouter que le thème principal retenu pour cette 13e édition est le panafricanisme.

Au-delà des festivités musicales à travers les chants et danses folkloriques, costumes traditionnels et exposition d’arts à travers le Reggae Souk Mali, Festi ‘Reggae n’échappe pas à la règle. A cet effet le choix du thème panafricanisme n’est pas fortuit. Le panafricanisme sera au centre des débats pour éduquer, informer, sensibiliser et conscientiser sur l’importance du nécessaire développement du continent africain. La directrice du Festi ‘Reggae indiquera que les principaux animateurs du thème seront : le Pr. Balla Konaré, Ibou Sy et Alkaya Touré.

Pour suppléer toutes ses activités le Festival fera ressortir les combats que mène le rastafarisme dans le respect des droits de l’Homme à travers un exposé de Ras Charles Traoré.

Le rastafarisme est un est mouvement culturel et spirituel qui s’est développé à partir de la Jamaïque dans les années 1930. Le nom du mouvement vient surtout de « Ras Tafari Makonnen » qui signifie en amharique : maître-chef. C’est pourquoi le nom de tous les rastamen est précédé de « Ras » et toutes les rastawomen « Sista, Queenn ou Empress ».

Dognoumé Diarra LE CONFIDENT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Chronique du web : Aretha Franklin, la “Lady Soul” perd son dernier combat

Face à Aretha Franklin et surtout face à sa mort, je fais preuve d’une faiblesse …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *