jeudi 18 octobre 2018
Accueil | Sports | FEMAFOOT: le Conor pour la balle à terre

FEMAFOOT: le Conor pour la balle à terre

La FIFA vient de mettre en place un nouveau Comité de normalisation à la tête de la Fédération malienne de football pour gérer la crise politico-sportive qui persiste au sein de la famille du football malien. Cette décision de la FIFA intervient après une longue période de crise tant sur le plan sportif qu’économique dans le monde du ballon rond.
Comme attendu, la mission de la FIFA qui a séjourné toute la semaine dernière à Bamako, pour trouver une solution à l’épineux problème politico-sportif de la FEMAFOOT a donc dévoilé la composition d’un nouveau Comité de Normalisation de la FEMAFOOT. Et c’est Mme Fatoumata Daou Guindo qui a été nommée à la tête de ce Comité de normalisation.
Un comité composé de cinq membres et dirigé par l’ancienne ministre chargée des Relations avec les Institutions Mme Fatoumata Daou Guindo. Youssouf Diallo, Losseini Bengaly, Mamadou Gaoussou Diarra et Mamadou Samaké en sont les membres. Ce Comité de Normalisation aura trois mois avec pour mission principale de réunir la famille du football malien, mais surtout d’organiser des nouvelles élections pour un nouveau comité exécutif à la Femafoot. La mise en place de ce nouveau comité de normalisation intervient pour calmer la guéguerre qui est née entre les acteurs du football malien suite à l’élection polémique du 8 octobre de ‘’Bavieux’’ à la tête de la FEMAFOOT.
Il faut rappeler que c’est depuis 2013 que le football malien vit une crise sans limite qui a impacté pratiquement toutes les générations footballistiques pendant ces cinq ans. C’est aussi la deuxième fois qu’un comité de normalisation est nommé pour ce même problème, alors, espérons que cette fois sera la bonne.

A.K LA LETTRE DU MALI

Djibril Coulibaly

Voir aussi

Golf : Tiger Woods, un retour à la force du poignet

Tiger Woods a conclu cette année 2018 de belle manière en renouant avec la victoire. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *