samedi 20 janvier 2018
Accueil | Politique | ENERGIE DU MALI (EDM-SA) : Le ministre M.Malick Alhousseyni fixe le cap des enjeux de 2018

ENERGIE DU MALI (EDM-SA) : Le ministre M.Malick Alhousseyni fixe le cap des enjeux de 2018

Pour réconforter l’Energie du Mali dans son exaltante mission en ce nouvel an, le ministre de l’Energie et de l’Eau M.Malick Alfousseyni Maïga à la tête d’une forte délégation s’y est rendu mercredi 3 janvier. Il s’agissait pour le chef du département de l’Energie et de l’eau de présenter ses vœux de nouvel an à la direction et au personnel mais aussi de fixer le cap des enjeux majeurs de cette nouvelle année. Cette cérémonie a regroupé le Directeur Général de l’EDM-SA M. Dramane Coulibaly, son adjoint Ladio Sogoba et de nombreux agents.
D’entrée de jeu, le ministre de l’Energie et de l’Eau a tenu à féliciter les agents et les responsables de l’EDM-SA pour l’excellent travail abattu, malgré un contexte difficile durant l’année écoulée. Il a profité de l’occasion pour inviter les uns et les autres à serrer la ceinture et d’accentuer la synergie, pour constituer une seule équipe afin d’atteindre l’objectif recherché.
Pour le ministre Malick Alhousseyni, l’Etat joue sa partition, il est le seul actionnaire de l’EDM, pour cela la réussite de ses missions constitue une préoccupation majeure pour les plus hautes autorités.
Pour lui, le travail réalisé en 2017 nécessite d’être renforcé davantage. Au regard des enjeux de l’année 2018, notamment la tenue des élections générales, il soutiendra qu’on doit faire mieux que 2017. Comme clé de la réussite, le ministre Maïga a préconisé le travail en équipe. C’est pourquoi il a demandé à tous le personnel de l’EDM de faire la pression sur lui-même et d’apporter le meilleur de lui-même pour gagner le pari en 2018.
Cette cérémonie a permis au ministre de l’Energie et de l’Eau de revenir sur les grandes lignes des missions confiées à son département conformément au projet politique du président Ibrahim Boubacar Keita, à savoir rendre l’électricité accessible à la majorité des Maliens sur l’ensemble du territoire national.
Après avoir remercié le ministre pour ses vœux de nouvel et affirmé pour avoir pris bonne note de ses instructions, les responsables et le personnels de l’EDM-SA ont évoqué certaines difficultés auxquelles ils sont confrontées dans leur tâche quotidienne. De ces difficultés ils ont touché du doigt les actes d’agression dont leurs agents et contrôleurs sont victimes sur le terrain.
C’est pourquoi le directeur adjoint de l’EDM-SA a réclamé des conditions pour permettre au personnel de la société de travailler dans la quiétude, dans la sécurité, dans l’exercice de leur fonction.
Quant au Directeur Général de l’EDM-SA, il n’est pas allé par quatre chemins pour exposer les difficultés qui jalonnent l’atteinte des objectifs cette année. Elles sont en premier lieu, selon M. Coulibaly d’ordre naturel à cause de la mauvaise pluviométrie, puis d’ordres technique et financièer.
Il affirmera que cette année, contrairement aux autres années, la période difficile de l’EDM coïncide avec des circonstances ou les demandes de l’électricité des populations augmentent. Notamment le mois de carême. Or, à cause de la mauvaise pluviométrie, les services de l’EDM (barrages hydro électriques) à l’instar de leurs homologues de la Cote d’Ivoire, du Burkina –Faso et de la Guinée, ont eu moins d’eau par rapport aux autres années, a conclu le Directeur General.
Par Fatoumata COULIBALY LE SURSAUT

Djibril Coulibaly

Voir aussi

MARA S’ADRESSE A L’OPINION : « Je n’ai point démissionné de la Primature, c’est IBK, lui-même, qui m’en a limogé ! »

Au cours de sa dernière intervention médiatique, notamment, sur la Radio Kledu où il était …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *