jeudi 21 septembre 2017
Accueil | Société | ‘‘Don d’IBK à la presse : Ces 21 millions qui dégagent une odeur de magouille : Droit de réponse de l’Association Appel Mali à Le Combat

‘‘Don d’IBK à la presse : Ces 21 millions qui dégagent une odeur de magouille : Droit de réponse de l’Association Appel Mali à Le Combat

Droit de réponse

L’association APPEL MALI, suite à l’article intitulé : ‘‘Dons d’IBK à la presse : Ces 21 millions qui dégagent une odeur de magouille« , publié par Mr Mohamed Dagnoko, sur le site du LeCombat.fr, en date du 6 septembre 2017, tient à préciser que, dans le cadre de l’aide accordée par le Gouvernement aux structures de presse, à l’occasion de la Tabaski, APPEL MALI a perçu un million de francs CFA, réparti aux membres actifs et qui sont à jour de leur cotisation au sein de l’association et participent régulièrement à ses activités.

En outre, Mme Mame Diarra DIOP, citée dans l’article, affirme n’avoir jamais parlé ni confirmé à l’auteur de l’article, avoir perçu l’argent au nom de l’ensemble de la presse en ligne.

Le Bureau d’APPEL MALI

Association des Professionnels de la Presse en Ligne

…………….

Notre réaction

Le journal LE COMBAT se félicite de savoir que la teneur de l’information qu’elle a mise à la disposition de ses nombreux lecteurs n’a nullement pu être démentie par APPEL Mali. Nous nous réjouissons également que notre article ait contribué à ce qu’APPEL Mali communique sur l’argent perçu et le montant exact.

Dire que cette somme était destinée «aux membres actifs et qui sont à jour de leur cotisation au sein de l’association…» est une information qui aurait pu lever beaucoup d’équivoques si seulement APPEL avait communiqué. Pourquoi n’avoir pas eu le flair de communiquer ? Et en ce qui nous concerne, APPEL Mali est la faîtière de toute la presse en ligne.

Visiblement, la Présidente de APPEL Mali, Mame Diarra Diop, qui travaille également à MIKADO FM (la radio de la MINUSMA), se cramponne sur le fait qu’elle n’a jamais confirmé quoi que ce soit à notre journaliste. Mais ce que ce communiqué omet de mentionner c’est qu’un mail lui a été envoyé par notre journaliste lui expliquant clairement que l’information que nous relayons était de notre source. Une source membre d’APPEL Mali et à jour de ses cotisations puisqu’ayant perçu sa part. Le discrédit pour nous serait que ce droit de réponse démente nos révélations. Ce qui n’est pas le cas.

Au passage, dire que notre article est « vindicatif » parce qu’on n’est pas caressé dans le sens des poils, nous disons à APPEL Mali et, plus particulièrement, à sa Présidente, que nous n’avons pas besoin de jugement de valeur venant de sa part. En attendant, « LE COMBAT » continue son combat qui est d’informer sainement et objectivement.

La Rédaction

Rédaction

Voir aussi

Affaire Tiken Jah Fakoly : Le cabinet du Ministre Baber GANO réagit

Le cabinet du Ministère des Transports qu’occupe aujourd’hui Me Baber GANO, entretemps Avocat du Festival …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *